2014: Les 10 réal de l’année

Auteurs d’un des films événement de 2014 ou parfois même véritable coups de cœur, ces réalisateurs ont en commun de nous avoir enchanté. L’équipe Cinemaniak en a choisi dix qui ont fait l’année 2014. Les voici dans un ordre sans classement…

Alejandro González Iñárritu

Réalisateur et producteur mexicain à succès (Amores Perros, 21 gramms), , Alejandro González Iñárritu signe encore une fois un coups de maitre avec Birdman. Il est avec Dolan le grand gagnant de 2014 !

Bertrand Bonello

S’il n’est pas gagnant au box-office de la guerre des Saint-Laurent, Bertrand Bonello aura (encore) toutefois mis d’accord la critique et sa sélection à Cannes a confirmé que sa vision d’auteur faisait une belle différence.

937950-Girl With The Dragon Tattoo, The

Retour du maitre David Fincher. Son Gone Girl n’arrivera peut être pas au niveau de Fight Club mais c’était toutefois une très belle réalisation !

ART-ANGE-GARDIEN-PREMIERE

12 ans après Le petit ciel, le québecois Jean-Sébastien Lord revient à l’hiver 2014 avec la surprise L’Ange Gardien qui figure dans notre TOP3 québecois de 2014. Un très joli drame obscure….

Jim Jarmusch

L’américain Jim Jarmusch s’intéresse maintenant aux vampires. Son Only Lovers Left Alive trouve une certaine grâce et place Tilda Switon et Mia Wasikowska sur le gros devant de la scène

Jonathan Glazer

Il aura fallu attendre prêt de 10 ans avant de retrouver la trace de l’anglais Jonathan Glazer. En 2014, Under the skin le replace parmi les réalisateurs importants de ce début de siècle.

Lucas Belvaux

Le belge Lucas Belvaux réalise avec une régularité impressionnante. En 2012, son 38 témoins lui permettait de prendre place dans notre classement. Deux ans plus tard, Pas son genre confirme son importance

Spike Jonze

Le réalisateur américain Spike Jonze a continué à explorer un univers délicatement bizarre en 2014; Son Her avec Joaquin Phoenix et Scarlett Johansson était l’une des belle surprises de l’année

Stéphane Lafleur (avec pas d'casque) et Philippe B

Le québecois Stephane Lafleur a visé juste avec son troisième long métrage. En plus d’avoir été à la quinzaine des réalisateurs à Cannes, il a composé une œuvre subtile, mélancolique et toujours finement drôle avec son Tu dors Nicole

Xavier Dolan

Il a véritablement dominé cette année québecoise depuis le festival de Cannes: Xavier Dolan n’a peut-être pas obtenu sa nomination aux oscars mais il conquis le cœur de milliers de spectateurs et cette fois de manière unanime !

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *