L’ange gardien

Voyage au bout de la nuit – ♥♥♥♥

Normand, policier retraité, travaille comme gardien de nuit dans un immeuble. Un soir, il surprend des voleurs, qui parviennent à s’enfuir. Nathalie reviendra visiter Normand quelques semaines plus tard pour lui demander refuge. Une relation toute particulière se développera alors entre les deux et Normand découvrira que sa vie et celle de Nathalie ne sont pas du tout ce qu’elles semblaient être…L'ange_gardien

Quatorze ans après Le petit ciel, Jean-Sébastien Lord revient au long-métrage pour proposer un film qui prend le spectateur par surprise et ne le laissera pas indemne. Avec une distribution très solide où tous les acteurs offrent une performance taillée au cordeau (y compris la jeune Shanti Corbeil-Gauvreau, interprétant Coralie), le réalisateur signe aussi le scénario, qui fonctionne parfaitement. On y suit le rapprochement de Nathalie (Marylin Castonguay), en voleuse repentie, et de Normand (Guy Nadon), en veilleur de nuit fragile du coeur. Pris en plein dilemme entre coeur et raison, l’ancien policier accueille la jeune mère inquiète de l’avenir de son enfant, laissée auprès d’un père instable et violent (Patrick Hivon). Ces deux solitudes s’apprivoisent et se dévoileront peu à peu leurs secrets.

Nous emmenant sur le chemin du drame, Jean-Sébastien Lord parsème son intrigue de véritables saillies d’humour noir bien placées et de ruptures de rythme inattendues. Il mélange subtilement les genres, empruntant même par moments le chemin et le rythme du thriller. Ancrant son histoire dans un contexte dramatique assez pesant, il parvient cependant magistralement à alléger son récit, le faisant rebondir intelligemment et évitant les pièges de situations qui, sans cette maîtrise de la réalisation comme de l’interprétation, aurait aisément pu sombrer dans le ridicule. Sans vous révéler l’intrigue, attendez-vous à être surpris et ému aux larmes avec ce magnifique film québécois se démarquant très fortement des productions actuelles.

L’entrevue avec le réalisateur Jean-Sébastien Lord est disponible ici.

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *