Étiquette : patrick hivon

24 décembre 2016 / / Cinémania

Le 9 novembre dernier, à l’occasion de la 22ème édition du Festival Cinemania, nous avons rencontré Philippe Lioret venu présenter son nouveau film, Le fils de Jean, accompagné de l’équipe franco-québécoise composée de Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Marie-Thérèse Fortin, Patrick Hivon, Pierre-Yves Cardinal et Catherine de Léan.

8 novembre 2016 / / Archives
12 mars 2016 / / On défriche

À l’instar du Misanthrope que cite un personnage, le film prêche la tolérance sociale notamment à travers la sexualité de Francesca. Son acceptation manifeste par les gens du village en font un bel exemple et ce, malgré la différence d’âge et l’isolement géographique des lieux. La rencontre entre un gars de la ville et un autre de la campagne confère à ce vaudeville très divertissant un potentiel comique soutenu par un timing bien calibré.

8 octobre 2015 / / On défriche

C’est à l’hôpital Ville-marie, lieu de leur rencontre, que ces âmes en peine vont peu à peu se relever pour s’acheminer vers la guérison. Il faudra qu’ils confrontent leurs peurs pour pouvoir vivre à nouveau et lâcher prise à l’image de cette scène où un ballon s’envole du balcon de Marie. Avec ses néons, la ville n’est alors qu’une immensité engloutissant l’humain, où les perpétuels travaux font écho aux réparations qu’ils devront entreprendre dans leur propre vie. 

3 octobre 2015 / / 2015

Mercredi 1er octobre 2015, nous retrouvions toute l’équipe de Ville-Marie que nous avions suivie un an plus tôt sur le tournage et lors d’une conférence de presse : Guy Edoin entouré de ses acteurs (Aliocha Schneider, Patrick Hivon et Pascale Bussière) ainsi que sa productrice Felize Frapier. L’occasion de revenir avec eux sur l’aboutissement du film qui sortira le 9 octobre dans la belle-province. Entrevue

27 juin 2015 / / A La Une

10 films francophones non-sélectionnés pour Cannes mais qu’on attendra avec autant d’intérêt sinon plus….

On le sait, le cru de Cannes 2015 a laissé une très (trop ?) belle place au cinéma français. Pourtant il est d’autres réalisations que l’on pouvait espérer et qui ne furent pas sélectionnées…à la fois pour des films français mais également pour des films québécois ou belges. Petit passage en revue de ceux qu’on attend un peu, beaucoup, passionnément