Catégorie : On défriche

Ici, ON DÉFRICHE les nouveautés des salles obscures et du petit écran !

17 octobre 2019 / / On défriche
17 octobre 2019 / / On défriche
16 octobre 2019 / / On défriche

J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin est porteur d’une puissante émotion, magnifique, triste, douce et universelle. La sélection parallèle du Festival de Cannes a d’ailleurs remis le Grand Prix de la Semaine de la critique au film de Clapin, une première pour un film d’animation.

16 octobre 2019 / / On défriche

Echo agit comme un écho de la société pour nous spectateurs éloignés. Sans probablement tout saisir, le collage permet un regard sur une ce pays nordique. Un regard parfois familier (les situations familiales), parfois exotique (une conversation sur le refus de manger de la viande de baleine), parfois touchant et malaisant à la fois (une conversation à un arrêt de bus).

15 octobre 2019 / / On défriche

Un documentaire à l’image du personnage unique qu’était Agnès Varda : grand dans sa petitesse. Petite de corps et grande malgré la petite place que le cinéma lui a réservé pendant trop longtemps.

12 octobre 2019 / / On défriche

Little Joe est un film d’observation des comportements (on sent l’école des premiers Haneke ici) mais Jessica Hausner ne réussit pas à dépasser cet esthétique pour atteindre un propos comme le réussit son mentor. La réalisatrice maitrise la forme, mais elle doit l’additionner à un propos porteur et plus consistant.

8 octobre 2019 / / On défriche

S’exposer devant les caméras, pour l’art, par orgueil ou par défi, n’implique au final pas grand chose. Mais avouer à quelqu’un, en pleine conscience, qu’on l’aime réellement, s’exposer au rejet, à l’incompréhension, voire au mépris, nécessite du courage.