Fantasia 2014: Bilan

#Fantasia2014 est maintenant derrière nous et déjà c’est l’heure des bilans !

Moins d’horreur ! Plus de comédies et de science-fiction ! Telle était l’édition 2014 pour notre dream-team de Cinemaniak (Pierre, Benoît, Eloi et Syril).

Nous sommes donc nombreux à avoir dévoré cette dix-huitième édition et chacun aura pu apprécier (ou non) des dizaines d’heures de visionnement face à des films attendus mais également devant des longs-métrages dont nous savions rien, ou très peu de choses, avant sa Première. Après plus de trois semaines de ces tâches intensives, il est évident que ce qui nous a le plus satisfait furent les surprises devant The Fake, Goal of the Dead ou encore the Mole song

fantasia2014-2

Car oui, les films très attendus ont plutôt déçu (White Bird in a Blizzard de Araki, Zero Theorem de Gilliam, Frank de Lenny Abrahamson ou encore Han Gong-Ju de Lee Su-Jin) voire carrément énervé (Boyhood de Linklater, Welcome to New York d’Abel Ferrara ou  Into the Storm , une commande de la Warner).

Certains ont divisé (Guardians of Galaxy, Jack et la mécanique du Cœur, Real) mais la moyenne globale de l’équipe (2.83♥) est supérieure à celle de l’an dernier (2.64♥) et égale le record obtenu au FNC en 2013 !

À noter que l’organisation a annoncé une fréquentation moyenne de 70%  et plus de 50 représentations à guichet fermé (sur 216).

Le jury a décerné divers prix  (environ une vingtaine), ce qui pose la question de leur réelle utilité….

Et sur les 36 films vus par l’équipe, voici ci-après nos coups de cœur !

Nos coups de cœur

Cold in JulyCheatin'  The harvest Time lapse

Pierre a été épaté par Cold in July de Jim Mickle

Benoît par Cheatin’ de Bill Plympton.

The Harvest (Eloi) de John McNaughton

Time Lapse (Syril)

 

Le Québec à l’honneurMemorable-moi-court-metrage

Le week-end du cinéma québécois a réservé toute une panoplie de courts-métrages plus ou moins intéressants : Notre préféré restera Mémorable-moi  mais Pour Michel (de Kevin Landry) a également impressionné. Le public donné sa mention  à Toutes des connes de Francois Jaros

Rattrapages

Le festival a souhaité mettre à l’honneur des « classiques » tels que Ghost in the Shell et Massacre à la tronçonneuse. Des classiques !

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.