2013: Les 10 réalisateurs qui ont fait l’année

Auteur d’un des films événement de 2013 ou parfois même véritable coups de cœur, ces réalisateurs ont en commun de nous avoir enchanté. L’équipe Cinemaniak en a choisi dix qui ont fait l’année 2013. Les voici dans un ordre sans classement…2013 10 réalisateurs

J.J. Abrams: Il a confirmé cette année son statut de nouveau roi du divertissement US. Avec Star Trek Into Darkness, J.J. lance un nouveau défi à Bryan Singer prêt à le relever dès 2014…

Alfonso Cuaron: Le mexicain Cuaron est depuis des années le protégé de la Warner ! Après le succès de Y tu mamá también et un passage par la direction d’un Harry Potter, il impose son projet de Gravity en même temps que la production d’une nouvelle série Believe avec… J.J. Abrams…

Martin Provost: Quelques années seulement après Séraphine, il revient en 2013 avec Violette, superbe biopic sur Violette Leduc avec deux actrices au sommet: Emmanuelle Devos et Sandrine Kiberlain !

Vincent Lannoo: Actualité brulante cette année pour le réalisateur Belge avec Les âmes de papier sorti en fin d’année en France et Au nom du fils sorti à l’automne au Québec.

Les frères Coen: Retour en grâce pour le duo de Minneapolis avec le film #1 de l’équipe Cinemaniak en 2013: Inside Llewyn Davis est une merveille de plus pour le réalisateur à deux têtes !

Jean-Marc Vallée: Un temps boudé par son public par excès de maniérisme, l’ancien enfant chéri du Québec (au temps de C.R.A.Z.Y.) revient par la petite porte sur la plus grande scène possible: Dallas Buyers Club est nommé aux Oscars dans les plus belles catégories !

Asghar Farhadi: Deux ans seulement après Une séparation, le réalisateur iranien offre un rôle en or à Berenice Bejo justement récompensé du prix d’interprétation à Cannes pour Le Passé ! Un grand moment !

Abdelatif Kechiche: D’abord intronisé star à Cannes, le réalisateur français s’est progressivement fait lyncher après les déclarations de ses actrices. Le résultat final est une absence complete de nomination de la vie d’Adele aux Oscars…. 🙁

Wong Kar Wai: Retour au premier plan pour le réalisateur hongkongais avec son Grandmaster graphiquement superbe ! Six ans après My Blueberry Night, il confirme son rang de réalisateur asiatique le plus important des vingt dernières années !

Sébastien Pilote: Le vendeur lui avait déjà fait une belle réputation; Avec Le démantèlement, le cinéaste québecois confirme et signe un des plus jolis films de 2013.

 

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *