Marilyn Castonguay

Marylin Castonguay a 29 ans ! Jeune actrice québécoise, elle fut révélée il y a deux ans par l’Affaire Dumont aux côtés de Marc-André Grondin.

Depuis un mois, elle est à l’affiche de Miraculum le nouveau long métrage de Podz réunissant Anne Dorval, Xavier Dolan ou encore Gabriel Sabourin . Elle y interprète une témoin de Jehovah en proie aux doutes.

La native de L’Isle-aux-Coudres fut également du premier court métrage de Monia Chokri récompensé aux Jutras : Quelqu’un d’extraordinaire.

Depuis quelques semaines, elle crève l’écran dans L’Ange Gardien aux côtés de Guy Nadon.

Portrait d’une actrice promise à un bel avenir.

Marylin, cela fait plus de 10 ans que le théâtre t’a mis la main dessus, mais c’est que très récemment qu’on a pu te découvrir sur le grand écran, grâce à Podz et l’Affaire Dumont où tu interprétais Solange Tremblay. Peux-tu revenir sur ta sélection et l’expérience ?

Je sortais de l’école de théâtre un an avant. Je connaissais bien le théâtre mais pas beaucoup le cinéma donc je ne connaissais pas Podz par exemple.

Au scénario, je sentais que Solange Tremblay était un personnage pour lequel j’aurais les capacités. Il ne restait qu’à le prouver…

affaire_dumont_castonguay-600x391

Uniquement en audition donc ?

Oui ! Et j’en ai fait deux…j’étais très nerveuse.

Physiquement, c’est vrai que je correspondais au rôle. Mais c’est vrai qu’il a fallu deux auditions pour trouver ce qu’il y avait de caché sous ma nervosité…

J’imagine qu’une certaine amitié s’est créée avec Podz puisque donc tu es de son dernier long métrage Miraculum qui vient de sortir…

Il ne m’a pas donné le rôle ! J’ai fait quatre auditions pour ça dont plusieurs avec des comédiens différents…. En même temps son but est de faire le meilleur casting pour raconter son histoire, il faut le comprendre. C’est quelqu’un de très intègre.

Il ne m’aurait pas pris si je n’avais pas été la personne parfaite pour le faire…mais c’est vrai qu’il est quand même assez fidèle donc il m’a laissé la chance le plus possible.

Je ne l’oublierais jamais, c’est lui qui m’a fait confiance la toute première fois.

Miraculum

Le format de Miraculum est assez atypique puisque plusieurs histoires s’entremêlent. Aussi, tu n’as jamais croisé Gabriel Sabourin ou Anne Dorval…

Je faisais le pilier à l’hôpital donc j’ai tourné une scène avec Anne Dorval. J’ai aussi rencontré Gilbert Sicotte pour une scène… C’était incroyable de faire ce genre de film car tu produis ton histoire mais il faut attendre le résultat final afin de voir l’ensemble réuni !

Ce début d’année, on te voit partout…Au théâtre (Testament), au cinéma (Miraculum) et surtout dans L’Ange Gardien où tu crèves l’écran….face à Guy Nadon ton ancien professeur. Qu’est-ce qu’on ressent à ce moment là ?

C’était véritablement un cadeau… surtout face à Guy qui m’a toujours impressionné. On dirait que tu refais une école et que tu continues à apprendre. Tes partenaires te rendent tellement meilleures… Et avec les débuts au cinéma on teste nos capacités, nos limites; c’est un perpétuel apprentissage.

L'ANGE GARDIEN

Selon Jean Sébastien Lord, les conditions de tournage en extérieur furent difficiles…

On a tourné en février 2013… Et oui le froid était bien présent…d’autant que j’ai des limites physiques, je pèse 100 livres; c’est extrêmement exigeant de combattre le froid par -25, -30…

D’autant que ce n’est pas un tournage en manteau…Je suis en robe sur le toit, tout est mouillé.

Même si en dessous je suis extrêmement couverte, ça reste qu’il fait froid ! Heureusement entre les prises, je croulais sous les couvertures pour me réchauffer…

Au théâtre comme au cinéma dernièrement, ta sensibilité semble démontrer une certaine fragilité. Est-ce une apparence qui te compose ou que tu la maitrises pleinement ?

Je suis très émotive dans la vie pour commencer…Mais c’est difficile à dire. Je suis très concentrée lorsque je tourne des scènes difficiles au niveau de l’émotion. Je dirais que je suis plutôt contente de réussir à tourner des scènes émouvantes plutôt que de tomber dans le négatif et que cela ait des répercutions sur moi.

En parallèle des long métrages, on t’a vu jouer Fanny dans le court métrage de Monia Chokri. C’était un défi ?

Je joue peu de comédie vraiment. Donc c’était du pur bonheur.

Jouer avec toutes ses filles (Evelyne Brochu, Magalie Lépine Blondeau, Emilie Bibeau, Laurence Leboeuf, Sophie Cadieux…) étaient vraiment agréable. Mais elles sont très impressionnantes. Beaucoup se connaissaient comme une gang de filles, donc je me suis un petit peu incrusté là-dedans. C’était vraiment le fun !

Quelqu'un d'extraordinaire

Tu as aussi eu, il y a quelques années, un petit rôle dans la série française « fais-pas ci, fais pas ça »… Comment est-on venu te chercher ?

Tu as vu ça ? Moi je ne l’ai jamais vu ! (Rire)

En fait, c’était une audition. Ils cherchaient une jeune comédienne québécoise. C’était une journée de tournage. C’était très agréable et Valérie Bonneton était magnifique…mais c’était très drôlement amené, disons…l’image des québécois.

Tes projets à moyen termes ?

Beaucoup de choses sont en attente de financements…Disons que tout est sur la glace pour le moment…. sans doute pour 2015… Après j’ai beaucoup de projets personnels mais je suis ouverte à toute proposition !

 

Marilyn Castonguay 3Questionnaire de Proust

Quelle qualité préférez-vous chez un homme ? La passion

Quelle qualité préférez-vous chez une femme ? La culture; j’aime beaucoup les femmes cultivées

Principal défaut : L’orgueil

Occupée préférée : J’adore tricoter !

Mon auteur favori : Paul Auster…Mon livre préféré est Le voyage d’Anna Blume

Mon prochain concert : Arcade Fire

Mon héro dans la fiction : David Bowie dans Labyrinth

Mes héros dans la vie : Louise Lecavalier…et ma mère

Ce que je déteste le plus : Mon indécision

Le don de la nature que vous souhaiteriez avoir : J’aimerais avoir le don de voir les conséquences de mes choix et revenir en arrière pour mieux choisir !

Devise : Le travail c’est la liberté !

État d’esprit actuel : Fébrile ! Parce que c’est aujourd’hui la dernière de Testament !

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *