Quel avenir pour les Super-héros ?

Alors que Paul Rudd vient de démarrer le tournage de Ant-Man, les frontières semblent se réduire dans les catégorisations d’acteurs aux États-Unis ! Pour exemple cet acteur habitué des comédies romantiques et qui aurait très bien pu continuer façon Jennifer Aniston !

C’est le cas de l’acteur de 49 ans (qui semble donc démarrer une troisième carrière après les séries (Friends) et les Rom-Com donc) mais également celui de nombreux acteurs plutôt catégorisés cinéma d’auteur :

Michael Fassbender s’est introduit dans la franchise X-Men (même chose pour Helen Page), Christian Bale a signé pour 3 Batman sous Nolan…tandis que Scarlett Johanson et Nathalie Portman intégraient la saga Avengers. Autant de comédiens plutôt catégorisés « cinéma indé » et qui disposent désormais d’une plus large exposition (et d’un compte en banque forcément plus fourni)

Où va se situer la frontière pour certains acteurs comme Robert Downey Jr (Iron Man), Chris Hemsworth (Thor), Chris Evans (Captain America) ou Andrew Garfield (The amazing Spiderman) que le grand public n’assimile qu’à son personnage de super-héros ? S’il est vrai que certains font partie des acteurs les plus payés au monde…n’auront-ils pas à cœur de s’intégrer un jour à des productions moins commerciales ? Pour Garfield ou Hemsworth, leur jeunesse ne doit pas encore leur créer ce type de préoccupations…Pour Evans, ancien mannequin, comme pour Channing Tattum qui sera du casting du prochain Avengers, toute incursion dans des productions moins commerciales semblent être des bonus…Mais qu’en est-il de Robert Downey Jr qui était autrefois un acteur très « indépendant » ? Il y a fort à parier qu’il sera difficile pour lui de retourner vers ses premières amours…

Avengers-2

Si l’on sait que les grosses productions sont l’avenir du cinéma de demain, il convient de se demander si les films à répétition ne vont pas casser des carrières (A-t-on vraiment des nouvelles de Tobey Maguire ? ) Certain ne semblent pas miner par un échec tel Ryan Reynolds prêt à rempiler pour un second volet de Green Lantern (et ce malgré l’échec du premier volet). Un savant dosage et une stratégie de carrière sera forcément à étudier.

A ce titre, pour l’heure, seuls Johanson, Bale et Fassbender semblent jongler parfaitement ! Mais quel avenir existe t’il vraiment pour les films de super-héro ? Le public va t’il finir par se lasser vraiment de suite et de reboot perpetuels ? Lorsque certain, avec la Trilogie Cornetto, essaient complétement autre chose, il existe toujours un spectre d’échec (voir Kick Ass 2) et seule l’absence de prise de risque et la grosse machine marketing permettent de faire les succès au cinéma…Les franchises et les super-héros vont-ils tuer le cinéma ?

X-Men-Days-of-Future-Past

 

Un excellent podcast : Les super-héros, nouveaux dieux d’Hollywood sur France Inter

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *