RVCQ 2015: Programmation dévoilée

« Une année exceptionnelle », « une programmation incroyable »…Comme il est de coutume avant chaque début de festival, les organisateurs des RVCQ y vont avec les superlatifs afin de motiver le public à se déplacer dans le seul festival entièrement québécois au monde.

Est-ce vraiment le cas concernant l’édition 2015 ? Et derrière le phénomène Mommy, les productions québécoises étaient-elles vraiment à la hauteur en 2014 ?

Nous l’avons déjà évoqué en décembre dernier dans un article d’Anne, le cinéma québécois a beaucoup rayonné l’an dernier. Et difficile il est de vraiment comparer si le cru actuel est « exceptionnel » ou « incroyable »  par rapport aux autres années.

Toujours est-il que nous ne pourrons que féliciter l’équipe de Québec Cinéma de mettre autant d’énergie à proposer chaque année des évènements pendant dix jours.

Pour cette édition, cela sera pas loin de 400 invités, 350 films dont 9 longs métrages présentés en primeurs.

L’évènement sera marqué par la première québécoise de Chorus, dernier long métrage de François Delisle et qui fut il y a quelques jours acclamé par la presse à Sundance.

Également, le dernier long métrage de Micheline Lanctôt, Autrui, fera l’objet lui aussi d’une première québécoise.

Derrière ces deux « gros poissons », des longs métrages de Stephane Oystryk ou encore Anaïs Barbeau-Lavalette feront également leurs premières. C’est Sophie Deraspe avec Les loups, mettant en vedette Evelyne Brochu, Louise Portal, Benoit Gouin et Gilbert Sicotte, qui fera l’ouverture le 19 février.

Si en 2014, c’était l’Ange Gardien qui avait créé la surprise dans notre équipe, cette année il conviendra de s’attarder au petit bijou Ce qu’on a de Maxime Desmons. Véritable joyau, ce film traite avec beaucoup de sincérité de l’acceptation de sois-même tout en évoquant avec beaucoup de finesse les difficultés liées à l’intimidation.

Cequona3

Les RVCQ seront également l’occasion de découvrir 120 autres premières dans les catégories documentaires et court métrages mais également de revoir la quarantaine de films sortis en 2014 : Mommy, Tu Dors Nicole, 1987, L’Ange Gardien, La petite reine et bien d’autres ! L’occasion annuelle d’effectuer son retard.

Et ce n’est pas tout !

S’il reste de la place dans l’agenda, beaucoup d’autres évènements seront également disponibles :

  • Les leçons de cinéma avec Denis Côté, Marc Labrèche, Xavier Dolan et Jean-Marc Vallée
  • Le grand rendez-vous télé Radio-Canada avec une soirée Nouvelle Adresse le 21 février en présence de l’auteur Richard Blaimert et des comédiens Macha Grenon, Monia Chokri et du sympathique Patrick Hivon
  • Les rendez-vous avec les Jutra seront des soirées animées par Pénélope McQuade et Stephane Bellavance en présence des principaux artisans des films.

Enfin, nous féliciterons le partenariat avec Bell qui permettra de découvrir une sélection des œuvres de l’année à partir du web ou du téléviseur de chacun. Une belle initiative pour tous les spectateurs de régions ne pouvant se déplacer dans la localité Montréalaise.

La fête du cinéma québécois en quelque-sorte !

Avec le tag #RVCQ2015, suivez nos différentes critiques des films projetés

RVCQ2015

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *