Cannes : 22 Mai 2012 : Petite review à mi-parcours.

Tout juste après la cérémonie d’ouverture, les festivaliers, à Cannes, eurent la chance (ou pour certain comme une impression de redite) de découvrir le petit dernier de Wes Anderson : Moonrise Kingdom

Comme à son habitude, le réalisateur présentait un film poétique au casting plutôt impressionnant !

Le second jour, le tout dernier Jacques Audiard secouait la croisette et l’on promettait bijoux et diamants à Marion Cotillard mais aussi au jeune venu, Matthias Schoenaerts, (qui irradiait déjà dans Bullehead)…c’est encore à cette heure le grand favori pour la palme.

Au troisième jour du festival, c’est bien la pluie la star…et, même s’il est présenté comme un prodige canadien, Xavier Dolan est loin de faire l’unanimité. On critique son arrogance et le côté trop stylisé de son film. Eric Libiot de L’express lui remettant même clairement les idées en place.

Malgré ça, toute l’équipe au grand complet fête, un carré rouge sur les habits…et Nathalie Baye de venter à qui veut l’entendre tout le bien qu’elle pense du Montréalais.

Le 4ème jour se lève avec bien des promesses : Le retour du danois Thomas Vintenberg (à qui l’on doit Festen dans les années 90) …Cette année il présente « The Hunt », drame psychologique qui s’annonce comme le premier concurrent réel de « De Rouille et d’os »…Un prix de la mise en scène serait très envisageable.

Le 5ème jour célèbre l’avènement de « Amour » du palmisé Michael Haneke…R.A.S.

Hier c’était « La part des anges » le dernier Ken Loach, dont on a dit qu’il était plutôt hilarant ainsi que le retour d’Alain Resnais avec « Vous n’avez encore rien vu » et sa troupe d’acteurs plutôt habituelle (Azéma, Arditi, Wilson…) etc.

Aujourd’hui nous sommes donc à mi-parcours et 12 des 22 films ont donc été présentés (dans la catégorie officielle)…Certains favoris n’ont pas franchement convaincu et il semblerait que cela se jouent actuellement entre le Audiart (cocorico) et le Vintenberg…

A suivre

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *