Box-Office Québecois premier trimestre 2016

Et un trimestre de fait pour l’année 2016. Qui s’en est sorti ? Si les débuts d’année sont toujours assez décevant qualitativement au niveau des sorties, il n’en reste pas moins quelques succès populaire ainsi que des surprises. Passage en revue du box-office québecois du premier trimestre 2016

 

Le box office de ces trois premiers mois est dominé, sans surprise par l’insolent Deadpool d’une courte tête devant Léo The Revenant. Les deux films amassent plus de 430 000 entrées au box-office bien devant quelques blockbuster et films d’animation…preuve d’un engouement évident pour ces deux long métrages qu’on devrait donc retrouver dans le TOP10 annuel. Complétant le podium, le 3eme volet de Kung Fu Panda est un semi-échec (en comparaison des autres volets) et c’est plutôt Zootopia qui devrait venir le bousculer.

Succès pour l’animation

L’animation fonctionne toujours autant au Québec puisqu’avec Kung Fu Panda et Zootopia, nous pouvons retrouver le succès français Le Petit prince qui engrange prêt de 80 000 entrées (TOP10 pour le moment.  Échec toutefois pour Norm of the North ( 40 000 entrées) ainsi qu’Avril et le monde truqué, le film d’animation pour adulte et qui n’a pas trouvé son public.

Derrère Deadpool, on peut relever peu de succès pour les blockbuster. Batman Vs Superman sera incontestablement un succès (57 000 entrées en une semaine / merci la promo monstrueuse) mais combien d’échecs à côté ? Gods of Egypt, le troisième volet de la série Divergent ou le Disney Finest Hours sont de petits échecs.

Dans la bataille des films d’auteur, c’est finalement Mustang qui l’emporte sur Son of Saul avec à peine 400 entrées de plus. Quant au dernier film des films Coen, c’est un gros échec en comparaison de sa distribution : Pas même 25 000 entrées quand Inside Llewyn Davis en faisait le double sans aucune vedette….

Films québecois

Demi-échec pour Chasse-Galerie qui n’atteint pas les 50 000 entrées . C’est trop peu en comparaison de son budget et de son potentiel.

Même chose pour Endorphine dont le box-office final déçoit (5000 entrées) et grosse désillusion pour le dernier film de Denis Côté, Boris sans Béatrice qui n’a pas trouvé son public (seulement 1500 entrées): Le jumeler aux RVCQ n’était finalement pas une bonne idée (le cinéma d’auteur se cannibalise)

La seule bonne surprise est le succès populaire des mauvaises herbes (plus de 20 000 entrées en trois semaines). Le film affiche des séance complètes et devrait aller chercher plus de 30 000 entrées ce qui, pour un film de cet ordre, est un succès.

 

box-office québec 2016

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *