Woody Allen

Une idole ? Non, plutôt un modèle !
Au départ centré sur le burlesque et le satirique, son œuvre a évolué avec le temps et pour notre plus grand plaisir. En 2015, son nouveau opus sera projeté hors compétition au Festival de Cannes: Irrational Man
Fait maître de l’autodérision par excellence, le grand public voit en lui un petit bonhomme à lunettes tourmenté et d’une épouvantable maladresse. Dans les conversations, on aime à se raconter
–          As-tu vu le dernier Woody Allen ?
–          Oh oui !
–          Alors il est comment ?
–          Toujours autant Juif New Yorkais névrosé !

Et encore…je suis médisant car depuis quelques années, son style a considérablement évolué grâce à deux éléments : sa trilogie londonienne et sa rencontre avec Scarlett Johanson.
Sans doute avait-t’il remarqué que la belle blonde ne s’adaptera pas à son style antérieur. Tout juste était-il capable d’adapter son humour à cette déesse (comme dans Scoop)…

Successivement passionné de Diane Keaton, Mya Farrow et enfin Scarlett, cet « homme à femme » aura fait tourner les plus grands et surtout les plus grandes dans des rôles mémorables : Penelope Cruze, Melanie Griffith, Julia Roberts, Christina Ricci, Scarlett Johanson, Goldie Hawn, Mira Sorvino, Madonna, Meryl Streep, Marion Cotillard, Diane Keaton, Nathalie Portman et j’en passe…

Sans doute le réalisateur qui réussit le mieux à retranscrire la beauté de l’écriture sur grand-écran !

Mes préférés et pourquoi :
Everyone Says I Love You pour son voyage culturel de New York à Paris en passant par Venise : une superbe comédie musicale névrosée et une belle brochette d’acteurs
Mighty Aphrodite: Un délice de comédie avec une Mira Sorvino au top de sa forme…depuis Woody n’a eu de cesse d’insérer des personnages de prostituées dans ses films
Small Time Crooks: Une confrontation entre Tracey Ullman et lui-même devenus nouveaux riches…un bonheur !

Revenant sur sa carrière au cinéma : « Je crois que je ne suis ni purement comique, ni purement tragique, simplement réaliste ».

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *