Scarlett Johanson

Révélée aux yeux du monde entier par « Lost in Translation » en 2003, la petite Scarlett est intronisée au rang de star grâce à Woody Allen et ce, dès leur première collaboration pour Match Point !

Depuis, la petite n’a jamais vraiment explosé mais semble mener de front plusieurs carrières et se paie le luxe de faire…plutôt bien ce qu’elle veut.

Ce mois-ci, elle revient en icône incarnant la célèbre Janet Leigh dans la scène de la douche du prochain Hitchcock !

 

Portrait :

 

D’origine polonaise et Danoise par ses parents, la petite Scarlett nait toutefois à New York. Très tôt, grâce à un père scénariste et une mère cinéphile, elle est emmenée à des auditions. Elle a alors 14 lorsqu’elle est choisie pour jouer dans « L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux » de Redford. Trois ans plus tard, elle est de l’excellent « Ghost World » mais la presse lui préfère la performance de Thora Birch.

 

En 2003, elle n’a pas 20 ans lorsque sort « Lost in Translation » de Sofia Coppola.

Le film est un tel succès internationalement que la jeune Scarlett est demandée de toute part raflant au passage le « Upstream Prize » à la Mostra de Venise et un BAFTA de la meilleure actrice.

C’est sans doute à ce moment que Woody Allen la repère pour son « Match Point », premier film de sa trilogie londonienne !

Ce long métrage est un succès important pour les deux, Woody démontrant qu’il est capable de s’intéresser à autre chose que du verbal, et elle devenant une icône sexuelle pour de nombreux hommes.

 

En 2006, elle résigne avec Allen pour « Scoop » et le terme de muse lui est alors collé sur le front.

Elle ferme la boucle l’année suivante avec « Vicky Cristina Barcelona » aux côtés du couple Cruz/Bardem.

 

Parallèlement à sa carrière cinématographique, elle commence à s’intéresser à la chanson : Cela commence avec l’interprétation de « Summertime » sur l’album caritatif « Unexpected Dreams – Songs from the Stars ».

 

A la fin de l’année 2006, elle est le personnage principal du clip vidéo de « What goes around…come around » de Justin Timberlake. Puis, pendant l’été 2007, elle enregistre des reprises de Tom Waits sur l’album « Anywhere I lay my head » et sort en 2009 « Break up », album de duos avec Pete York.

 

En 2008, elle incarne la femme fatale dans « The Spirit »  et il faut attendre 2010 pour la retrouver dans un premier bockbuster sous les traits de la veuve noire dans « Iron Man 2 » (elle reprendra le rôle en 2012 pour Avengers )

 

Depuis le 2 mai 2012, elle a son étoile sur le Walk of Fame à Hollywood.

 

Filmographie selective

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *