La trilogie Jacques Audiard

Sans vouloir classer les films du grand réalisateur français, il en est trois « à part » qui constituent, de par de nombreuses similitudes, une trilogie évidente : Un prophète, de Rouille et d’os et Sur mes lèvres.Héros écorchés vifs ayant un lien avec la taule… (des mauvais garçons quoi) et qui parlent tous un français à accent comme jeunes issus de l’immigration, les héros de Audiard sont des mecs, des vrais…masculins jusqu’au bout des ongles…

Les trois films parlent de reconstruction personnelle… Pour Paul/Vincent et Ali/Mathias, cela passera par un personnage féminin, pour Malik/Tahar, par une autre femme : La mafia taulière (certes dominée par Niels Arestrup)

Un prophète

Les trois films sont dotés d’une intensité incroyable et reçurent les prix les plus prestigieux sur les quatre coins du globes…

Les trois films ont aussi portés au sommet trois acteurs : Vincent Cassel déjà mythique, Tahar Rahim aujourd’hui dans les acteurs français les plus demandés et Matthias Schonaerts le futur en devenir !

Une fausse trilogie en fait… mais des films avec de nombreux points communs !

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *