Le Coq de St-Vicor.

On en parle depuis un moment déjà de ce film d’animation 100% québécois. En dépit d’une histoire charmante, le film déçoit tout de même beaucoup.  ♥♥

Dans un petit village de province, un Coq donne le coup d’envoi des journées de travail aux petits heures du matin. Exaspérés de se faire réveiller à 4 hrs du matin, les villageois échangent leur coq contre l’âne ‘porte-bonheur’ du village voisin. Le village, qui ayant perdu son réveille-matin, tombe dans une sorte de léthargie: le meunier ne fait plus de farine, le livreur ne plus rien à livrer et la boulangère n’a plus rien pour faire son pain… Le village voisin, qui est devenu productif grâce à leur nouveau coq, exploite leur faiblesse pour y exporter leur produit frais, ce qui éveille le village de St-Victor sur le situation déplorable.

Le Québec fut, à une époque, dominant sur la scène du court-métrage d’animation. Pourtant Le Coq de St-Victor est présenté comme étant le premier long-métrage entièrement fait au Québec. Si l’histoire est attachante, s’adressant particulièrement aux très jeunes enfants, il est étonnant de voir à quel point le coté ‘dessin’ et ‘animation’ est décevant. Il n’y a pas de textures, c’est trop froid, liste et opaque pour rentre le tout attrayant.

Comment arrive t’on à faire des courts-métrages qui sont acclamés de par le monde, Palme d’or du court-métrage à Cannes, Oscar à Hollywood, et échouer à se point dans la réalisation d’un long-métrage? Où sont ses animateurs de génies qui on fait la réputation du Québec? Ces réalisateurs qui auraient pu donner une couleur particulière à cette ensemble pittoresque?

Le film n’est pas un naufrage non plus… mais disons simplement qu’il n’a rien de plus que la production d’animation télévisuelle courante que l’on nous sert quotidiennement dans les émissions jeunesses. Pour son public cible, les moins de 8 ans, le film plaira surement. mais pour les parents qui accompagnement, c’est une autre histoire…

 

Écrit par :

**class!K**

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *