Étiquette : Pascale Bussières

6 avril 2016 / / Archives
5 mars 2016 / / On jase

Pascale Bussières nous confie se trouver à un tournant de sa carrière, “avoir franchi un cap”, même si elle n’aime pas le terme de bilan qui annonce souvent la fin de quelque chose. À l’aube de ses 50 ans, la maturité et ses expériences de jeu ont modifié son rapport au travail, lui conférant une certaine lucidité sur les propositions de tournages qui se font plus rares. C’est alors le cœur léger et plein d’entrain que Pascale envisage l’avenir en épousant l’idée d’aller chercher les projets, de se tourner vers les autres, chose qu’elle ne se serait pas autorisée auparavant. Ainsi, elle préfère s’imaginer être le vecteur de mouvements que d’attentes.

22 octobre 2015 / / Festival du Nouveau Cinéma

Anna, nouvelle réalisation de Charles-Olivier Michaud est une histoire qui gagnait à être suivie. Malheureusement les choix de scénarisation et de distribution déçoivent ♥♥½

Anna, photojournaliste réputée, est en Asie en reportage sur les jeunes femmes victimes du trafic humain perpétré par les Triades asiatiques. Anna s’enfonce trop loin et se bute à un monde hostile. Elle sera kidnappée et subira les mêmes sévices que les jeunes femmes asiatiques, sujets de son reportage. Marquée à vie, Anna emprunte alors un parcours où la violence est inévitable. Sur son chemin, elle rencontre Sam, un fixeur qui interviendra de façon déterminante dans son destin….

8 octobre 2015 / / On défriche

C’est à l’hôpital Ville-marie, lieu de leur rencontre, que ces âmes en peine vont peu à peu se relever pour s’acheminer vers la guérison. Il faudra qu’ils confrontent leurs peurs pour pouvoir vivre à nouveau et lâcher prise à l’image de cette scène où un ballon s’envole du balcon de Marie. Avec ses néons, la ville n’est alors qu’une immensité engloutissant l’humain, où les perpétuels travaux font écho aux réparations qu’ils devront entreprendre dans leur propre vie. 

24 octobre 2014 / / Festival du Nouveau Cinéma

Love Project : Le cœur à l’ouvrage

Quatrième long métrage de l’actrice, scénaristes réalisatrice Carole Laure centrée sur les arts. ♥♥½

Une heure, un jour, une semaine, un mois dans la vie d’artiste avec en toile de fond les répétitions d’un spectacle alliant danse et chant… La génération Y, vingtaine et début trentaine, vit dans une période où l’éphémère règne, écartelée entre ses rêves de liberté absolue et son angoisse face à l’avenir.

20 octobre 2014 / / 2014

On le sait maintenant depuis plusieurs mois, Monica Bellucci sera de la distribution du prochain long métrage du réalisateur québecois Guy Edoin, Ville-Marie, dont le tournage a débuté il y a trois semaines dans le centre-ville de Montréal. L’actrice italienne de cinquante ans a rencontré mercredi les médias afin de faire part de ses impressions relatives au tournage.
«C’est un honneur d’être ici. Les gens sont généreux et très sympathiques et la nourriture est délicieuse», a-t-elle débuté.

L’intégralité de la conférence de presse est disponible sur la chaîne de Cinemaniak

Vie à la ferme difficile et éprouvante pour une femme (Pascale Bussières) et son mari (Luc Picard).

L’argent vient à manquer, la température atteint des sommets

L’humeur est bien morose lorsque survient un drame faisant dans le même temps remonter de vilaines douleurs enfouies du passé.♥♥½