Étiquette : Anne Fontaine

18 décembre 2014 / / 2014
8 novembre 2014 / / Cinémania

Quand Anne Fontaine reprend le roman graphique de Posy Simmonds, cela donne une sucrerie délicieuse extrêmement sensuelle et drôle. ♥♥♥♥

Martin est un ex-bobo parisien reconverti plus ou moins volontairement en boulanger d’un village normand.

6 novembre 2014 / / A La Une

Aujourd’hui, Cinemaniak rencontre Anne Fontaine, de passage à Montréal pour la sortie de Gemma Bovery et l’ouverture du festival Cinemania. Quelques jours avant son départ pour la Pologne où elle tournera son prochain long métrage par moins 25 avec Sarah Forestier, la réalisatrice franco-luxembourgeoise a bien voulu répondre à nos questions.

15 novembre 2013 / / Cinémania

Ce jeudi 14 novembre 2013, dans le cadre du festival Cinemania, nous avions l’immense privilège de recevoir une grande dame du cinéma français: Emmanuelle Devos.

L’actrice française, qui avoue honteusement détester le zouk, est passée par le cour Florent et la Fémis où  elle rencontre alors Noémie Lvovsky, qui lui fait tourner son premier court-métrage, et surtout Arnaud Desplechin…

11 novembre 2013 / / Cinémania

Le créateur de Clara Sheller passe au septième art…Bof ♥♥

Entre la figure écrasante d’un frère cyclothymique, et celle d’un père atteint d’une folie neurodégénérative aussi drôle qu’inquiétante, Romain ne peut plus se contenter d’être celui qu’il a toujours été : le garçon qui fait ce qu’on attend de lui sans broncher.

1 octobre 2013 / / Portraits

Robin Wright, née le 8 avril 1966 à Dallas, commence relativement jeune a sa carrière d’actrice dans un afternoon-soap, Santa Barbara, rôle pour lequel elle sera nominé a trois reprise pour un Emmy Award. En 1984, elle charme des millions de jeunes dans le monde lorsqu’elle incarne Buttercup, princesse de Florin, dans le film devenu culte de Rob Reiner, The Princess Bride.

6 septembre 2013 / / Festival des Films du Monde

Triste adaptation du roman The Grandmothers de Doris Lessing ♥♥

Inséparables depuis le premier âge, Lil et Roz vivent en parfaite osmose avec leurs deux enfants, deux jeunes garçons à la grâce singulière et qui semblent des prolongements d’elles-mêmes. Les maris sont absents. Inexplicablement, et pourtant comme à l’évidence, chaque femme se rapproche du fils de l’autre, nouant avec lui une relation passionnelle.