Le bonheur des autres

Faire un film sur la famille nécessite une certaine authenticité, ce dont n’est pas pourvu le bonheur des autres, film extrêmement léché…mais beaucoup trop beau pour être vrai. ♥
Les comédiens font ce qu’ils peuvent pour s’en sortir avec des personnages plutôt neutres (excepté l’histoire de Michel Barrette & Julie Le Breton)

Finalement, on regarde leur histoire avec beaucoup de distance…comme non concernés par leurs problèmes.

 

L’histoire : La nouvelle compagne de Jean-Pierre (Michel Barrette), Évelyne (Julie Le Breton), de 25 ans sa cadette, est enceinte.

Sa propre fille, Marion (Ève Duranceau), tente en vain d’avoir un bébé depuis deux ans. Son ex-femme, Louise (Louise Portal), sent qu’elle a besoin de renouveau dans sa vie tandis que son fils, Sylvain (Marc-André Grondin), vient de se faire plaquer par sa copine.

 

Sans vraiment prendre parti, le film fini par nous désintéresser vraiment; son image tournée « vidéo clip » crée une vraie distance avec le spectateur, la mise en scène n’apporte rien d’autre que de l’ennuie et on a de la peine à voir Marc André Grondin et Louise Portal essayer de donner vie à des personnages très inconsistant.

 

Vivre au présent en acceptant son passé…aucun des personnages n’y arrive vraiment et tous auraient sans doute besoin d’une bonne petite thérapie; Nombreuses sont les télé-séries qui abordent cette thématique avec plus ou moins de réussite…

 

Finalement le film n’aura de réussi que son affiche champêtre !

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *