Étiquette : Marc-André Grondin

L’originalité du cinéaste et scénariste réside dans ce que nos héros, ses protagonistes humains, incarnent : le passé. Ils ne sont pas des personnes du présent, mais représentent plutôt des valeurs et/ou des habitudes, que nous pourrions catégoriser de datées, surtout en rapport à la société d’aujourd’hui (du moins pré-COVID-19). Les quelques détails qui peuvent agacer font sens lorsqu’ils sont abordés par le prisme du passé.

17 février 2020 / / On compile
18 février 2016 / / FIFEM
23 septembre 2015 / / A La Une

Troisième édition des des Trophées francophones du cinéma 2015 cette année qui auront  lieu le 05 décembre à Abidjan au Palais de la Culture. Mommy et Tu Dors Nicole sont présents dans les catégories d’interprétation essentiellement. Rappelons que 57 longs métrages et 26 courts métrages en provenance de 33 pays différents avaient été soumis aux membres du comité de sélection. À l’issue de ce premier tour de vote, les nominations se sont réparties sur 26 longs métrages (dont 5 documentaires) et 5 courts métrages en provenance de tous les horizons de la Francophonie. En voici le détail

27 juin 2015 / / A La Une

10 films francophones non-sélectionnés pour Cannes mais qu’on attendra avec autant d’intérêt sinon plus….

On le sait, le cru de Cannes 2015 a laissé une très (trop ?) belle place au cinéma français. Pourtant il est d’autres réalisations que l’on pouvait espérer et qui ne furent pas sélectionnées…à la fois pour des films français mais également pour des films québécois ou belges. Petit passage en revue de ceux qu’on attend un peu, beaucoup, passionnément

L’ennui précieux des jeunes adultes ♥♥♥♥♥

Un plein été de banlieue, les parents partis en voyage. Nicole, 22 ans, et son amie Véronique, laissent s’écouler les longues journées chaudes, lovées dans une profonde léthargie vacancière.

27 février 2015 / / FILMS

After the Ball ou le conte de fée sans aucun intérêt ♣

Kate est une jeune designer qui cherche à faire ses preuves. Elle quitte New York pour Montréal afin de travailler dans l’entreprise de son père : une prestigieuse chaîne de vêtements qui a déjà connu des jours meilleurs. Ne recevant aucun traitement de faveur de sa méchante belle-mère qui s’occupe réellement de la compagnie avec ses deux filles, Kate devient une bonne à tout faire qui se fait voler ses idées. Malgré son amour pour un jeune homme qui travaille dans le département des chaussures, elle décide de changer d’identité et de s’habiller en garçon pour gravir plus facilement les échelons.

13 janvier 2015 / / A La Une