Christa Therret

Retenez-bien son nom car d’ici quelques mois, la jeune Christa sera sans doute l’une des jeunes actrices françaises les plus demandées. Cette année, elle crève l’écran dans deux films importants qui sortent en décembre et janvier en France; de quoi vous donner un avant-goût de l’étendu de son talent! Portrait!

 

 

Christa-Theret-no-make-up-a-Cannes_portrait_w858.jpg

Repérée à l’âge de 11 ans dans une cour de récréation d’un collège parisien, son premier rôle se fera aux côtés de José Garcia dans l’excellent « Couperet » de Costa-Gavras.

Quelques années plus tard on la retrouve interprétant une ado gothique dans « Et toi, t’es sur qui? » puis se fait connaître du grand public en interprétant la fille de Sophie Marceau dans « LOL »

A partir de ce grand succès public (près de 4 millions d’entrées), tout s’accélère et de nombreux réalisateurs souhaitent travailler avec la jeune actrice.

Intelligente dans ses choix, elle est alors dirigée par Bertrand Blier pour « Le bruit des glaçons » aux côtés de l’oscarisé Dujardin.

 

A partir de là on lui propose alors des rôles importants : Emmanuelle Millet lui propose le rôle principal du très beau « La brindille » (elle sera nommé pour le césar du meilleur espoir), Christophe Sahr veut d’elle pour interpréter la femme de Johan Libéreau dans Voie rapide et enfin Lars Blumers fait appel à elle pour donner la réplique à Marc-André Grondin dans Mike

 

 De beaux débuts!

 

20369182.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgLorsqu’on sait que ces films ont tous obtenus de jolis succès critiques et ont été projetés dans de nombreux festivals, on se dit que la belle commençait à réellement se faire une place dans le milieu.

 

«Après LOL, j’ai fait le choix de poursuivre dans cette voie. J’ai depuis tourné quelques films d’auteur plus modestes, mais je suis heureuse que des productions comme Renoir et L’homme qui rit se soient posées sur ma route.»

Fin 2012 en effet on la retrouve enfin dans le courageux homme qui rit de Jean-Pierre Améris, adaptation du roman de Hugo, de nouveau aux côtés de Marc-André Grondin; A l’écran, les deux forment un duo superbe dont on reparlera sans nul doute!

Elle dit de l’acteur québecois que sa « méthode de travail est plus américaine. Il est assez impressionnant. Il est bon travailleur, très pro. Il entre directement dans son personnage dès qu’il gagne le plateau et maîtrise déjà parfaitement son texte. Personnellement, mon approche est plus instinctive, comme l’est celle de Gérard. Chacun a sa façon d’aborder un rôle, mais ce qui importe avant tout est de respecter son partenaire, peu importe la méthode qu’il utilise.»

 

Et début 2013 sortira donc surtout Renoir  de Gilles Bourdos où elle interprète Andrée Heuschling.

La belle interprète le dernier modèle du grand peintre parfaitement retranscrit à l’écran grâce au travail de Thomas Letellier.

 

Christa-Therret-copie-1.jpg

 

 

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *