Whitney

Trois ans après la disparition de la chanteuse, à la suite d’une overdose, un film relatant la vie, les succès, les déboires de Whitney HOUSTON vient d’être diffusé aux Etats-Unis. ♥♥♥

Produit par la même chaîne ayant financé le biopic sur Aaliyah, Lifetime, Whitney souffre de moins de défauts que son homologue cinématographique. Tout d’abord, et avec grand soulagement cette fois, la production a obtenu les droits concernant les chansons de la grande chanteur afro-américaine. Ainsi c’est cinq morceaux réinterprétés qui sont correctement introduits dans le biopic. Ensuite, il convient de louer que l’orientation choisie par l’équipe de production, était de se centrer uniquement sur la relation de Whitney Houston avec son ex-mari Bobby Brown. Aussi l’histoire commence à leur rencontre pour ne se terminer qu’avec, sans doute, leur dernière altercation…. Pas de biopic au sens premier du terme donc et surtout aucune mise en abîme des dernières années noires de la diva (ni même allusion à son supposé suicide).

Les prétentions d’Angela Basset restent toutefois au niveau du téléfilm…. D’ailleurs l’ancienne actrice aujourd’hui réalisatrice du biopic avoue elle-même son manque d’expérience derrière la caméra. Pourtant le résultat final est loin des violentes critiques que la famille a pu annoncer dans la presse depuis plus de six mois. C’est un long métrage honnête qui apporte un point de vue contrairement à bien des biopics souvent édulcoré et sans prise de partie.

Rien que pour cela, il convient de ne pas juger Whitney trop vite

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *