The Artist

Attention Merveille!

On savait Jean Dujardin charismatique et parmi les acteurs les plus doués de sa génération, il détient désormais son étoile dans le parterre des Cary Grant et autre Gene Kelly!

Ce film hommage au grand Hollywood des années 20 est un joyaux!

L’histoire : Hollywood en 1927, George Valentin est une star du cinéma muet plein aux as dont les films sont à coups sûr des succès faute de concurrence et de cinéma « parlant »

Donnant un jour sa chance à une jeune pousse (Berenice Bejo), l’acteur va alors propulser la jeunette sur les feux de rampe tout en s’excluant lui même de la modernité : l’arrivée du son dans les films!

D’un projet ambitieux, Hazanavicius et Dujardin en font une vraie réussite.

Unique en son genre, The Artist est la première réalisation non « pastiche » du réalisateur (après les déjà cultes OSS 117) et fait revivre avec méticulosité le cinéma hollywoodien des années 30.

Nombreuses trouvailles humoristiques et formidable duo d’acteurs : Formidable Jean Dujardin justement récompensé à Cannes, la présence de Berenice Bejo (dont on ne pourra que regretter sa faible exposition depuis « Meilleur espoir féminin ») comble également parfaitement nos attentes.

L’exercice de style fonctionne à merveille et le résultat est brillant.

Sortir de la projection avec des papillons dans la tête et voir que sur la place des arts de Montréal une retransmission en plein air de « Top Hat » avec Fred Astaire & Ginger Rogers est en cours, ça n’a pas de prix!

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *