Étiquette : Suzanne Clément

14 février 2019 / / On brûle
13 septembre 2016 / / Archives

La Taularde : la réalisatrice a bâti une prison où elle s’est elle-même enfermée à coups de clichés plus attendus les uns que les autres. Et c’est bien dommage.♥♥

25 juillet 2016 / / Archives
28 janvier 2016 / / Festival du Nouveau Cinéma
23 septembre 2015 / / A La Une

Troisième édition des des Trophées francophones du cinéma 2015 cette année qui auront  lieu le 05 décembre à Abidjan au Palais de la Culture. Mommy et Tu Dors Nicole sont présents dans les catégories d’interprétation essentiellement. Rappelons que 57 longs métrages et 26 courts métrages en provenance de 33 pays différents avaient été soumis aux membres du comité de sélection. À l’issue de ce premier tour de vote, les nominations se sont réparties sur 26 longs métrages (dont 5 documentaires) et 5 courts métrages en provenance de tous les horizons de la Francophonie. En voici le détail

25 juin 2015 / / 2015

Juin 2015, c’est le mois Sébastien Ricard….Ou peut-être devrions-nous dire que 2015 est l’année Ricard ! En effet, après avoir interprété Richard III au théâtre au printemps, le comédien est de deux films majeurs en ce début d’année: Chorus, sorti en février et acclamé partout dans le monde et Antoine et Marie qui prend l’affiche en cette fin juin 2015. Pour nous, l’acteur accepte de se prêter au jeu de l’entrevue portrait. De quoi faire une piqûre de rappel pour certain, de le découvrir pour d’autre. Voici Sébastien Ricard !

16 mars 2015 / / 2015

Cinemaniak était hier soir aux Jutra 2015  afin de célébrer le cinéma québécois comme il se doit. Retrouvez les entrevues ainsi que les photos avec (entre autre) Evelyne Brochu, Antoine-Olivier Pilon, Suzanne Clément, Laurence Leboeuf et bien d’autres…

26 janvier 2015 / / A La Une

Deux semaines après les nominations des Prix Écrans Canadiens, voici que ce matin avaient lieu les nominations aux Jutra, équivalent des Oscars au niveau québécois pour ceux qui l’ignoreraient encore. C’est le 15 mars prochain que, comme il est de coutume, les films les plus vus recevront le plus de récompenses lors d’une belle soirée de gala. Car en effet, et à moins d’un fonctionnement différent cette année, chaque année ces prix récompensent encore malheureusement trop les films vus au détriment peut-être de choix plus sélectifs (pour preuve la remise des prix de l’an dernier qui s’étaient dispersés entre Louis Cyr et Gabrielle)