Programmation des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal

Survol d’une programmation riche et variée.

Année après année, nous attendons fébrilement la programmation des rencontres Internationales du Documentaire de Montréal et jamais nous ne sommes déçus. En effet, c’est maintenant un passage obligé pour les documentaires incontournables de l’année comme les grosses pointures, les ovnis où les perles rares, que ce soit au RIDM ou à leur rendez-vous mensuel tout aussi pertinent, Docville. Afin de découvrir en surface quelques grands coups de la programmation, nous vous proposons ce léger survol.

Cette année, c’est ainsi 141 films différents provenant de 44 pays qui seront projetés du 12 au 23 novembre prochain. En ouverture, on découvrira Le Nez, dernier film du réalisateur québécois Kim Nguyen (Truffes, Rebelle) qui se penche sur les odeurs (sous toute leurs formes) et en clôture, un film du réalisateur Nicolas Wadimoff : Spartiates, qui est une incursion dans le monde des arts martiaux mixtes.

national-gallery-frederick-wiseman-image3-le-passeur-critique

Parmi les incontournables de la sélection, on notera le nouveau film de celui qui est sans doute l’un des plus grands cinéastes américains encore actif : Frederick Wiseman. À 84 ans, il ne semble pas près de s’essouffler ou de changer sa technique d’un iota et il vient nous présenter National Gallery, lettre d’amour sur le monde des musées. Martin Scorsese sera également de la partie avec The 50-year Argument sur le New York review of Book co-réalisé par David Tedeschi alors que Joshua Oppenheimer, qui avait marqué les esprits de tout le monde avec The Act of Killing, revient nous présenter l’autre côté de la médaille avec The Look of Silence, qui se situe maintenant du côté des victimes des massacres perpétrés contre les ‘’communistes’’ dans les années 1960 en Indonésie.

Hubert Sauper est également une grosse attente avec son We Come as Friends, nouveau pamphlet anticolonialisme après Le Cauchemar de Darwin. Citizenfour de Laure Poitras sur Edward Snowden, de même que Altman de Ron Mann sur le célèbre cinéaste sont au nombre des grosses attentes de notre équipe.

Certains autres films moins connus attirent  également invariablement notre regard. On pense à Tour of Duty, tour de force cinématographique, qui raconte l’histoire de femmes assignés au réconfort de soldats américains durant la guerre de Corée. Iranien de Mehran Tamadon, qui présente la rencontre entre le cinéaste iranien et athé avec trois défenseurs de la République islamique s’annonce également comme une discussion passionnante et cruellement d’actualité.

ten-skies-2

Au niveau des rétrospectives, impossible de passer à côté de celle de James Benning. Cinéaste inclassable, sculpteur de temps, autant présent dans les Festivals que dans les musées, les RIDM nous ferons grâce de plusieurs des films du grand maître, notamment son tout dernier, National Museum, en plus de Double Play, une rencontre passionnante entre lui et Richard Linklater. En plus de Benning, 4 films du documentaristes japonais Kazuo Hara seront présentés lors du festival ainsi qu’un cycle sur les animaux, qui nous permettra de voir (ou revoir) des films aussi variés que Le Sang des bêtes de Georges Franju, Primate de Frederick Wiseman ou Bestiaire de Denis Côté.

Bref, il y en a pour tous les goûts le buffet riche et varié qui compose les  nombreuses sections du Festival. C’est un rendez-vous à ne pas manquer à partir du 12 novembre prochain !

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *