Nominations aux Césars 2014: Réflexions et commentaires…

Les comédies sont les grandes gagnantes des nominations aux Césars 2014 qui furent dévoilées ce matin… En effet, Les garçons et Guillaume à table et Neuf mois ferme dominent leurs adversaires dans un premier tout qui a déjà fait bien des bobos…

Si les comédies sont rarement sélectionnées dans cette remise des prix, elles se retrouvent encore moins au palmarès (le plus grand succès récent étant à porter au formidable Nom des gens de Michel Leclerc) … Doit-on y voir un signe que ces récompenses essaient de récompenser aujourd’hui des succès populaires ?

C’est en tout cas ce qu’on peut malheureusement constater lorsqu’on voit l’absence incroyable du duo Leduc/De Beauvoir formé par Emmanuelle Devos & Sandrine Kiberlain dans Violette de Martin Provost (aucune nomination !!!)

Si Kechiche sans tire avec pas mal de nominations, il n’en est pas de même pour les autres films français sélectionnés à Cannes…Le Ozon, le Bruni-Tedeschi ou encore le Zlotowski ne récoltent que très peu de nominations…Face aux 10 de Guillaume Galienne et aux 8 de Albert Dupontel, il y a en effet de quoi prendre peur…sauf lorsqu’on regarde rapidement dans le rétroviseur.

Des films comme Polisse ou Camille redouble aux nominations record sont reparties quasi-bredouille lors des dernières éditions…Un bon espoir donc pour les autres productions francophones qui souffrent encore une fois cette année de la nomination de films que très partiellement francophone (Le passé, la venus à la fourrure…)

César-Affiche-1-211x300

Les autres absents ? Thierry Lhermitte en De Villepin dans Quai d’Orsay ou encore Tahar Rahim dans Grand Central…c’était un minimum pour la catégorie meilleur acteur qui fait cette année pale figure ! Quant au Klapish ou au Jeunet, habitués des remises de prix, ils ne figurent cette années que dans les catégories techniques…

Effet oscars ou non, les films dominant les nominations sont sans conteste ceux sortis depuis septembre….Les très beaux Renoir ou Alceste à Bicyclette semblent être seulement les repêchés de certaines catégories….A réfléchir…

La liste complète des nominations :

Meilleur film
9 mois ferme, d’Albert Dupontel
Les Garçons et Guillaume, à table, de Guillaume Gallienne
L’Inconnu du lac, d’Alain Guiraudie
Jimmy P. (Psychothérapie d’un indien des plaines), d’Arnaud Desplechin
Le Passé,d’Asghar Farhadi
La Vénus à la fourrure, de Roman Polanski
La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2, d’Abdellatif Kechiche

Meilleur réalisateur
Albert Dupontel pour 9 mois ferme
Guillaume Gallienne pour Les Garçons et Guillaume, à table
Alain Guiraudie pour L’Inconnu du lac
Arnaud Desplechin pour Jimmy P. (Psychothérapie d’un indien des plaines)
Asghar Farhadi pour Le Passé
Roman Polanski pour La Vénus à la fourrure
Abdellatif Kechiche pour La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2

Meilleure actrice
Fanny Ardant dans Les Beaux Jours
Bérénice Bejo dans Le Passé
Catherine Deneuve dans Elle S’en Va
Sara Forestier dans Suzanne
Sandrine Kiberlain dans 9 mois ferme
Emmanuelle Seigner dans La Vénus à la fourrure
Léa Seydoux dans La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2

Meilleur acteur
Mathieu Amalric dans La Vénus à la fourrure
Michel Bouquet dans Renoir
Albert Dupontel dans 9 mois ferme
Grégory Gadebois dans Mon âme par toi guérie
Guillaume Gallienne dans Les Garçons et Guillaume, à table
Fabrice Luchini dans Alceste À Bicyclette
Mads Mikkelsen dans Michael Kohlhaas

Meilleure actrice dans un second rôle
Marisa Borin dans Un Château en Italie
Françoise Fabian dans Les garçons et Guillaume, à table
Julie Gayet dans Quai d’Orsay
Adèle Haenel dans Suzanne
Géraldine Pailhas dans Jeune & Jolie

Meilleur acteur dans un second rôle
Niels Arestrup dans Quai d’Orsay
Patrick Chesnais dans Les Beaux jours
Patrick D’Assumçao dans L’Inconnu du lac
François Damiens dans Suzanne
Olivier Gourmet dans Grand Central

Meilleur espoir féminin
Lou de Laâge dans Jappeloup
Pauline Etienne dans La Religieuse
Adèle Exarchopoulos dans La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2
Golshifteh Farahani dans Syngué sabour – Pierre de patience
Marine Vacth dans Jeune & Jolie

Meilleur espoir masculin
Paul Bertel dans Les petits princes
Pierre Deladonchamps dans L’Inconnu du lac
Paul Hamy dans Suzanne
Vincent Macaigne dans La Fille du 14 Juillet
Nemo Schiffman dans Elle s’en va

Meilleurs costumes
Florence Fontaine pour L’Ecume des jours
Madeline Fontaine pour L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
Olivier Bériot pour Les Garçons et Guillaume, À table !
Anina Diener pour Michael Kohlhaas
Pascaline Chavanne pour Renoir

Meilleurs décors
Stéphane Rozenbaum pour L’Ecume des jours
Aline Bonetto pour L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
Sylvie Olivé pour Les Garçons Et Guillaume, À Table !
Yan Arlaud pour Michael Kohlhaas
Benoît Barouh pour Renoir

Meilleur film d’animation
Aya De Yopougon, de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie
Loulou l’incroyable secret, d’Eric Omond
Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill de Marc Boréal et Thibaut Chatel

Meilleur Premier Film
La Bataille de Solférino de Justine Triet
La Cage dorée de Ruben Alves
En solitaire de Christophe Offenstein
La Fille du 14 Juillet d’Antonin Peretjatko
Les Garçons et Guillaume, À Table ! de Guillaume Gallienne

Meilleur film documentaire
Comment j’ai détesté les maths d’Olivier Peyon
Le Dernier des injustes der Claude Lanzmann
Il Était une forêt de Luc Jacquet
La Maison de la radio de Nicolas Philibert
Sur le chemin de l’école de Pascal Plisson

Meilleure musique originale
Jorge Arriagada pour Alceste à Bicyclette
Loïk Dury, Christophe ‘Disco’ Minck pour Casse-Tête Chinois
Etienne Charry pour L’Écume des jours
Martin Wheeler pour Michael Kohlhaas
Alexandre Desplat pour La Vénus à la Fourrure

Meilleur film de court métrage
Avant que de tout perdre de Xavier Legrand
Bambi der Sébastien Lifshitz
La Fugue de Jean-Bernard Marlin
Les Lézards de Vincent Mariette
Marseille La Nuit de Marie Monge

Meilleur scénario original
Albert Dupontel pour 9 mois ferme
Philippe Le Guay pour Alceste À bicyclette
Alain Guiraudie pour L’Inconnu du lac
Asghar Farhadi pour Le Passé
Katell Quillévéré, Mariette Désert pour Suzanne

Meilleure adaptation
Guillaume Gallienne pour Les Garçons et Guillaume, à table
Arnaud Desplechin, Julie Peyr, Kent Jones pour Jimmy P. (Psychothérapie d’un indien des plaines)
Antonin Baudry, Christophe Blain, Bertrand Tavernier pour Quai d’Orsay
David Ives, Roman Polanski pour La Vénus à La Fourrure
Abdellatif Kechiche, Ghalya Lacroix pour La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2

Meilleur film étranger
Alabama Monroe de Félix Van Groeningen
Blancanieves de Pablo Berger
Blue Jasmine de Woody Allen
Dead Man Talking de Patrick Ridremont
Django Unchained de Quentin Tarantino
La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino
Gravity d’Alfonso Cuarôn

Meilleure photo
Thomas Hardmeier pour L’Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet
Claire Mathon pour L’Inconnu du lac
Jeanne Lapoirie pour Michael Kohlhaas
Mark Ping Bing Lee pour Renoir
Sofian El Fani pour La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2

Meilleur montage
Christophe Pinel pour 9 mois ferme
Valérie Deseine pour Les Garçons et Guillaume, à table
Jean-Christophe Hym pour L’Inconnu du lac
Juliette Welfling pour Le Passé
Camille Toubkis, Albertine Lastera, Jean-Marie Lengellé pour La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2

Meilleur son
Marc-Antoine Beldent, Loïc Prian, Olivier Dô Hùu pour Les Garçons et Guillaume, à table
Philippe Grivel, Nathalie Vidai pour L’Inconnu du lac
Jean-Pierre Duret, Jean Mallet, Mélissa Petitjean pour Michael Kohlhaas
Lucien Balibar, Nadine Muse, Cyril Holtz pour La Vénus à La Fourrure
Jérôme Chenevoy, Fabien Pochet, Jean-Paul Hurier pour La Vie d’Adèle, chapitres 1 & 2

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *