Pitch Perfect

Une sympathique comédie pour les aficionados de Glee !  ♥♥♥

L’Histoire :  

Beca entre à l’université ! Elle veut devenir Dj, mais son père ne le voit pas de la même manière. Aussi, en s’intégrant pleinement à ses    petits camarades, il révisera sans doute son refus de la laisser tenter sa chance à LA…Et c’est à ce moment là qu’on découvre que Beca peut chanter !  

Amoureux de la culture pop américaine bonjour !

 Avant même le début du film, on sait, en entrant dans la salle pourquoi le public est là ! Au programme une comédie américaine pour adolescents (réels ou attardés) friands d’humour plutôt gras et des musiques radio FM à forts décibels.

Sorte de Glee version film, ce long métrage réussit dans son attachement aux personnages et avec son scénario archi-prévisible…L’humour fonctionne également plutôt bien (la comédie se situe en effet entre les deux très bons Easy A & What’s your number)

Dans cette Amérique décomplexée…chacun assume pleinement son identité, ses goûts, ses idéaux…C’est simple, direct et plutôt dénué de bons    sentiments.

Le portrait des jeunes, s’il est plutôt caricatural, est très bien monté et emprunte sérieusement aux meilleurs teenage movies.

Les choix de musique sont également plutôt bons allant de Bruno Mars aux Blackstreet en passant par Ace of Base ou La Roux… Pop culture ! On vous l’avait dit !

Toutefois, le film échoue par son manque d’étincelles dans les numéros musicaux…En comparaison, les équipes de Glee se situent sur une autre    planète.

En outre, si l’on sait ce qu’on vient voir, nous sommes moins habitués à autant de prévisibilité…

On sait par exemple que Beca décidera de joindre un groupe plutôt que de rester dans sa chambre…on sait aussi que la leader du groupe ne mènera pas ses troupes au but en ne changeant pas son esprit initial…On sait enfin que Beca et son prétendant finiront par s’embrasser dans la scène finale…

Pire ! Ce final très attendu tombe complètement à l’eau en contradiction totale avec les idées de son personnage principal !

Un brun supplémentaire d’impertinence et de perversité aurait à ce niveau été nécessaire !!!

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *