Omar Sy et le César du meilleur acteur 2011 : Autopsie d’une élection non-utile !

Fort de 6 césars remis à « The Artist » hier soir, la soirée aurait pu être jugée mémorable pour de nombreuses raisons s’il n’avait été du ridicule de décerner le prix du meilleur acteur à Omar Sy….

Sans juger négativement le travail de cet acteur sur le film Intouchable, il faut objectivement avouer que face à des acteurs brillants, Omar Sy, lui, est bien loin de jouer le rôle de composition de sa vie….

Présent dans l’ensemble des films d’Eric Toledano & Olivier Nakache, Omar Sy est un vrai bonhomme de drôlerie…capable de vous faire décrocher des fous rires en une seconde, tel ses nombreuses imitations du SAV de Canal +.

Pour de nombreuses familles, il fait un peu partie de la famille…au travers du poste de télévision.

Pour les besoins d’Intouchable, le rôle lui a été écrit « sur mesure », argument avoué par les deux réalisateurs.

Dans une telle configuration, comment comparer le jeu du sympathique Omar avec l’interprétation de Sami Bouajila dans  » Omar m’a tuer » ?

Ce dernier n’incarne pas Omar Raddad, il est l’est ! ..à l »instar de Meryl Streep en dame de fer ou de Helen Mirren en reine d’Angleterre….

Inutile de citer l’ensemble des acteurs nommés dans cette catégorie (Podalydès en Sarkozi, Dujardin ou un très bon Gourmet en ministre des transports …), face à tant de prestations incroyables, sans doute les votants n’ont pas vraiment su pour qui se prononcer et se sont rabattus sur le bout-en-train de la comédie popu de l’année?

Cette année, le nombre de nommés était étendu à 7 dans de nombreuses catégories….Aussi il paraît évident que les votes vers les performances mémorables se sont dispersés entre les six autres protagonistes…Les partisans de la comédie « Intouchable » ,en revanche, se sont rués sur la prestation de l’acteur en devenir (car force est d’admettre qu’Omar Sy n’est qu’au départ d’une carrière qui sera, on l’espère, prolifique en performances)

 

Il sera drôle de voir les commentaires américains dimanche soir aux Oscars si Jean Dujardin ramène la petite statuette « Incapable de ramener le César, nous avons préféré lui donner l’Oscar » …. Certes les prix d’interprétation pour ce dernier furent nombreux depuis Cannes…il était temps pour Berenice Bejo d’obtenir une gratification (ce qu’elle ne devrait malheureusement pas avoir aux Oscars) : César de la meilleure actrice 2012… Bien joué!

 

Si The Artist remporte 6 récompenses, il n’en va pas de même pour le succès de l’année « Intouchable » qui repart uniquement avec le meilleur acteur (qu’on aurait d’ailleurs volontier donné à François Cluzet puisqu’il est dans tous les bons films français qui se montent depuis dix ans) : Deux Césars pour « Angèle et Tony » (Clothilde Hesme enfin récompensée depuis Les chansons d’amour), 1 pour l' »Apollonide »….3 pour « L’Exercice de l’Etat » (et enfin un césar très mérité pour Michel Blanc)

 

Notons toutefois que deux des très bons films français de l’an dernier sont repartis ridiculisés : « Polisse » qui se contente de deux trophées mineurs et surtout « La guerre est déclarée » qui repart bredouille…

Au rang des consolations, on appréciera le césar du meilleur second rôle de Carmen Maura, du meilleur film étranger pour « Une séparation » et celui d’honneur pour la superbe Kate Winslet (et avec tout ce qu’on lui fait subir à chaque fois qu’elle vient en France (après la bande à fifi, c’était cette fois-ci un Michel Gondri déchainé), on saluera son humour et surtout sa patience à notre égard)…

Maudits français va!

Aussi taquins avec une star mondiale et incapable de voter correctement ?

Pour ça, nous verrons dans deux mois!

 

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *