Les actrices françaises et Hollywood

Il faut retourner en 1960 avec Les chemins de la Haute ville pour voir une première actrice française distinguée à l’international; il s’agissait de Simone Signoret et elle recevait alors un oscar…celui de la meilleure actrice !

Depuis, nombreuses sont les actrices qui ont « tenté » l’aventure internationale, parfois avec grande réussite (qui n’a pas suivi les premiers pas de Marion à Hollywood ?) mais parfois aussi avec plus de confidentialité.

Petit tout d’horizon de celles qui « voyagent » cinématographiquement :

Commençons par l’actrice des actrices :

Isabelle Adjani a tenté une fois l’expérience (peu probante) à Hollywood avec le remake des Diaboliques. Le film est un échec important; étonnement, c’est à partir de ce long métrage que la star a commencé à se faire plus rare sur les plateaux de cinéma…

Autre star française, et bien qu’elle soit internationale (nomination aux oscars pour Indochine), Catherine Deneuve n’a jamais vraiment succombé à la tentation. Tout juste l’a-t-on vu dans La Cité des dangers (1975), Il était une fois la légion (1977), et le grotesque les Prédateurs (1983) de Tony Scott. N’y retrouvant aucune reconnaissance internationale notre Catherine a préféré se consacrer aux réalisateurs français.

Au rang des grandes également, Carole Bouquet a de nombreuses fois vécu l’expérience internationale, plutôt européenne (Luis Bunuel et de nombreux réalisateurs italiens) qu’Hollywoodienne ceci-dit (une fois James Blond girl toutefois mais son dégoût de jouer sur fond vert fut clamé haut et fort !)…

En parlant de James Blond Girl, Sophie Marceau hérita également du titre dans Tomorrow never dies…malheureusement, sa prestation peu convaincante ne lui ouvrit guerre plus de porte que celle dans Braveheart.

Juliette_Binoche_Le_patient_anglais

Dans les années 90, Juliette Binoche a touché gros pour son interprétation dans le Patient Anglais : Pas moins que l’oscar du meilleur second rôle pour celle qui joue le rôle d’une infirmière québécoise. Depuis elle privilégie plutôt le cinéma indépendant international aux sirènes d’Hollywood.

Naturalisée américaine, la française Julie Delpy a connu le succès du cinéma indépendant américain grâce à Before Sunrise et ses suites. Aujourd’hui elle se passionne pour la réalisation qu’elle privilégie en France.

Fin des années 90 toujours, la belle Emmanuelle Béart est appelée pour jouer dans Mission Impossible de Brian De Palma. Elle y est radieuse tout comme Kristin Scott Thomas (actrice désormais franco-anglaise ne soyons pas chauvin !) mais disposant de moins d’expérience internationale que sa consœur, elle déteste l’expérience et le criera à qui veut l’entendre…Des années après elle regrette toutefois cet acte ne tournant désormais plus qu’en France quasiment.

Dans les années 00, et grâce au succès d’Amélie, Audrey Tautoux tourne pour Stephen Frears, Amos Kollek puis plus tard Ron Howard (et son Da Vinci Code). L’expérience semble toutefois s’arrêter là….

Usant de son nom connu internationalement, Charlotte Gainsbourg séduit plutôt le cinéma européen via Lars Von Trier. Après ses prestations remarquées dans Antichrist et Melancholia, il y a fort à parier que sa carrière pourrait décoller également à Hollywood.

Encore faudrait-il que cette dernière le souhaite…

De nos jours, elles sont nombreuses à tenter (et réussir) l’aventure internationale.

Évidement la plus demandée est la « môme » Cotillard qui enchaîne les réalisateurs de renom de Burton à Nolan en passant par Soderberg…. C’est également de nos jours l’actrice française la plus « bankable »

melanie-laurent-inglorious-basterds

La pluri-tâche Melanie Laurent dose habillement ses tournages entre France et Etats-Unis depuis Inglourious Basterds de Tarantino. On la vu en 2011 dans le très bon Begginners

Toujours récemment, la jeune Lea Seydoux brula toutes les étapes en étant appeler à figurer dans le Midnight in Paris de Woody Allen…. Son rôle certes mince, lui a toutefois ouvert des portes puisqu’on a pu la voir dans le dernier volet de Mission Impossible.

Il semblerait que les actrices (mais également les acteurs) soient de plus en plus internationales…Nombreux sont les acteurs anglais ou australiens qui font carrière à Hollywood, n’ayons pas peur de le dire, les portes sont désormais ouvertes. L’exemple français de Marion Cotillard est parfait…On aime nos frenchy partout sur la planète !

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *