The Fault in Our Stars [Nos étoiles contraires]

Petit film bien fait, sans fla-fla, qui à défaut d’être original, trouve le moyen de toucher le spectateur. ♥♥♥ ½

 Jeune fille ayant le cancer tombe sous charme d’un survivant, ils vont s’aimer, puis la maladie reprendra et la mort les séparera.  

Après le superbe Restless de Gus Van Sant et le méconnu Now is Good d’Ol Parker, nous pensions que la question du mélange cancer/mortalité/amour à l’adolescence avait été étudiée de fond en comble. Josh Boone, qui signe ici son deuxième long métrage, s’intéresse au premier amour. Il emprunt des chemins qu’avait déjà parcouru Ol Parker, mais avec un souffle nouveau, porter par un quatuor d’acteur formidable : le deux jeunes cancéreux Shailene Woodley et Ansel Elgort, secondé par Laura Dern en mère aimante et Willem Dafoe en écrivain bougons.

Shailene Woodley s’avère, de film en film, être une actrice vraiment formidable,  elle a tiré vers le haut les cinq saisons The Secret Life of the American Teenager, une série qui s’était rapidement essoufflée, elle vole la vedette à George Clooney dans The Descendants d’Alexander Payne et elle illumine le formidable The Spectacular Now sorti l’an passé. C’est encore elle ici qui sauve la mise, sa fraîcheur, son charme, son charisme tue l’ennuie de la redondance du sujet.

Ouvoir.ca

Écrit par :

**class!K**

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *