Entrevue avec Julie Hivon pour Qu’est-ce qu’on fait ici

Julie Hivon sort ce 19 septembre 2014 son troisième long métrage, Qu’est ce qu’on fait ici, avec Maxime Dumontier, Charles-Alexandre Dubé et Sophie Desmarais. Aujourd’hui, elle a bien voulu répondre à quelques-unes de nos questions en lien avec la sortie de son film.

ST : Bonjour Julie…alors Crème Glacée, Chocolat et autres consolations était une comédie, Tromper le silence un drame intimiste, peut-on dire que Qu’est-ce qu’on fait ici est une tragi-comédie ?

JH : Oui, c’est une comédie dramatique…on peut dire que c’est une tragi-comédie, cela marche aussi. En fait le point de départ est tragique, mais ce n’est pas un film sur la mort. C’est un film sur la vie…Il y a de la maladresse, de l’humour et cela va vers la lumière.

ST : Est-ce que le résultat est différent de ce que vous aviez vu à l’écriture ?

JH : Le résultat final est toujours différent. Mais c’est un film d’été, la chaleur va avec. On a travaillé avec la DOP pour faire quelque-chose de lumineux; je crois qu’au niveau esthétique, c’est bien réussi.

ST : Au cinéma, on film parfois des personnes en proie au doute; Pourquoi avoir choisi le ton de la comédie ?

JH : C’est inspiré d’évènements personnels que j’ai vécu…mais l’humour surgit souvent dans le drame. On rit des choses tristes (par exemple à un enterrement)… de nous-même, de nos malheurs. C’est aussi un film sur la jeunesse où tous les espoirs sont permis. Tout évènement peut avoir une conséquence positive si on le prend de la bonne façon.

QQFI_11

ST : Pour votre précédent film, vous aviez motivé Suzanne Clément et Sophie Cadieux, cette fois-ci Sophie Desmarais et Guylaine Tremblay…encore une fois Maxime Dumontier dont vous semblez être tombé en amour…

JH (elle rit) : Je choisis toujours des acteurs avec qui j’ai envie de tourner. Maxime a un talent fou… Tout comme les autres acteurs de mon long métrage; En outre j’aime retravailler avec des gens avec qui j’ai travaillé auparavant. Mais j’avais beaucoup aimé travailler avec Maxime sur Tromper le silence. Dans nos jeunes acteurs, il a quelque chose de particulier avec un charisme naturel. J’ai fait beaucoup d’audition mais c’est vrai que je l’avais en tête.

QQFI_08_GuylaineTremblay

ST : Est-ce que c’est difficile de motiver Sophie Desmarais et Guylaine Tremblay ?

JH : Pas vraiment ! Sophie était castée depuis un an (soit bien avant l’euphorie pour Sarah préfère la course); je l’avais sélectionnée en audition. Quant à Guylaine Tremblay, sa réponse a été très rapide. Elle a adoré interpréter un personnage si différent de ce qu’elle fait habituellement.

ST: Pourquoi avoir situé l’action de votre film à Gramby ?

JH: C’est ma ville natale…je revisite en quelque sorte ma propre jeunesse. J’ai tourné dans des lieux que j’ai fréquenté… Et avoir 20 ans dans une petite ville, je trouvait que cela pouvait aussi dire quelque-chose !

ST : Je crois savoir que le film devait sortir plus tôt…Pourquoi a-t-il été repoussé ?

JH : Là, cela n’est pas de mon ressort. Le film est terminé depuis fin mars. On ne voulait pas le sortir avec les blockbusters estivaux…mais c’est un film d’été alors il ne fallait pas non plus le sortir trop tard

 

 

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *