Catégorie : Réalisateur

Réalisateur du mois

16 mai 2015 / / Réalisateur

Parmi les cinéastes américains en exercice, Gus Van Sant fait partie du groupe des surdoués, avec plusieurs films phares (My Own Private Idaho, Good Will Hunting, Elephant, Milk,…) il a su créer une œuvre qui lui a donné le respect de la critique et du publique…

16 mai 2015 / / Réalisateur

Une idole ? Non, plutôt un modèle !
Au départ centré sur le burlesque et le satirique, son œuvre a évolué avec le temps et pour notre plus grand plaisir. En 2015, son nouveau opus sera projeté hors compétition au Festival de Cannes: Irrational Man

14 mai 2015 / / Réalisateur

Dans les années 80, une nouvelle génération de réalisateurs américains indépendants a émergée: David Lynch, Steven Soderberg, Spike Lee, Jim Jarmusch, Sam Raimi, John Sayles, Oliver Stone, Errol Morris, Ethan et Joel Coen, sans oublier tout le courant du New Queer Cinema avec, à sa tête, Gus Van Sant et Gregg Araki.

10 février 2015 / / Réalisateur

Une question se pose, à la vue de la filmographie de Paul Thomas Anderson : Quel fil installé entre Boogie Nights et Magnolia, ou entre There will be blood et Inherent Vice ? La plupart des grands cinéastes tracent une ligne, beaucoup se prennent au piège du confort (Tarantino nous surprend-il encore ?). D’autres comme Kubrick ou Godard (sans oser la comparaison) n’ont cessé d’explorer, de se renouveler et d’oublier leurs règles pour en inventer d’autres….Qu’en est-il du petit Polo … ?

15 janvier 2015 / / Réalisateur
5 septembre 2014 / / A La Une
21 mai 2014 / / Réalisateur

Pendant des mois (que dis-je des années), vous avez rechigné à dire correctement son nom…Tant que ses comédies ne nécessitaient pas une appellation exacte…

19 mai 2014 / / Réalisateur

Malgré deux longs métrages de fiction marquants (Capote et Moneyball) et un documentaire acclamé (The Cruise) qui lui ont permis d’obtenir une première nomination à l’oscar du Meilleur réalisateur et deux présences au festival de Berlin, le nom de Bennett Miller reste encore aujourd’hui, à l’aube de première présence en sélection au festival de Cannes, inconnu de plusieurs cinéphiles.