Avengers: L’ère d’Ultron

Retour de la bande des six Avengers toujours par Joss Whedon, un deuxième volet encore plus explosif ♥♥♥♥

On les avait laissés en 2012 après qu’ils aient empêché  les Chitauris d’envahir la ville de New York. C’est donc en 2014 que l’histoire se poursuit avec le démantèlement du SHIELD dans Captain America : Le soldat d’hiver (oui, il ne fallait pas louper le dernier Marvel sous peine de ne plus rien comprendre à la suite de l’histoire). Mais alors, ou en sommes-nous vraiment ?

Un an après les événements relatés dans Captain America : Le Soldat de l’hiver qui ont vu la destruction partielle du SHIELD, Tony Stark crée Ultron avec l’aide de Bruce Banner, une intelligence artificielle capable d’augmenter seule ses capacités, et qui est censée protéger l’humanité de toutes les menaces potentielles et contrôler la légion des Iron Man. Mais le plan de Stark se retourne contre lui lorsqu’Ultron décide que les principaux ennemis sont en fait les humains, et s’emploie à les éradiquer de la surface de la Terre. Les Avengers se regroupent à nouveau pour lutter contre cette menace mortelle.

Le film commence sur les chapeaux de roue avec d’entrée, une belle scène d’action histoire de nous mettre directement dans le bain et de nous promettre un film à la hauteur de nos espérances. Promesse tenue, ça n’arrête pas, pas de temps mort, aucuns repos pour les Avengers. Les scènes de combats s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Pas le temps de s’ennuyer, le spectateur est tenu en haleine du début à la fin. Les effets spéciaux sont présents tout du long et sont d’une qualité sans pareil. On reste littéralement scotché sur son siège durant 2h sans voir le temps passer (ou presque). Côté acteur, ils ont tous répondu présents et accueillent même de nouveaux personnages, Aaron Taylor-Johnson (Kick-ass) et Elizabeth Olsen (Godzilla) campent ici les jumeaux Maximoff et Paul Bettany (Da Vinci Code) incarne Vison, un super héros robotique. Côté scénario, on s’y perd un peu, il est évident que si l’on n’a pas vu les dix précédents films de la franchise, il nous est difficile de tout comprendre. Entre technologie évoluée (qui nous est clairement inconnue) et intelligence surdéveloppée de savant un peu fou, le spectateur peine à croire en la plausibilité de la situation catégorisant presque le film de science-fiction. L’humour subsiste et les situations cocasses sont de la partie, comme dans la majorité des films Marvel, malgré une légère baisse de régime comparée au premier volet Avengers.

Un carton au box-office

En bref, préparez-vous à en prendre plein la vue. Indépendamment de sa qualité, le film sera forcément le carton attendu au box-office.

avengers-age-of-ultron-ms-marvel-updated-avengers-age-of-ultron

Prochain rendez-vous Marvel ? Fin juillet 2015 avec Ant-Man, nouveau héros de la franchise indépendant des Avengers. Pour ce qui est de notre équipe de super héros, il nous faudra attendre Mai 2016 pour un 3éme et dernier volet de Captain America. Et bien sûr la franchise ne faiblira pas puisque un 3ème volet de ces Avengers (en deux parties bien entendu pour amasser plus d’argent) sera programmé en 2018.

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *