Un plan parfait

Classique…malheureusement pas très drôle et ultra-prévisible.♥

Pourquoi les comédies sentimentales sont-elles toutes montées sur même principe?

Quand est-ce que les producteurs et scénaristes auront-ils compris qu’il est important de surprendre afin de susciter un intérêt chez le spectateur ?

L’histoire : Pour contourner la malédiction qui anéantit tous les premiers mariages de sa famille, Isabelle a une stratégie pour épouser l’homme qu’elle aime : trouver un pigeon, le séduire, l’épouser et divorcer.
Un plan parfait si la cible n’était l’infernal Jean-Yves Berthier, rédacteur pour un guide touristique, qu’elle va suivre du Kilimandjaro à Moscou.
Un périple nuptial pour le meilleur et surtout pour le pire.

 

Suivant quelque peu les traces de « l’arnacoeur », ce « plan parfait » est une comédie qui cherche à fonctionner sur son tandem vedette Diane Kruger et Danny Boon.

Malheureusement, Diane Kruger a beau en faire des tonnes, elle forme avec Boon un couple bancal à mille lieux de celui formé de Duris & Paradis.

Cette dernière, qu’on n’a d’ailleurs pas beaucoup vu dans de bonnes réalisations depuis Inglorious Basterds, espérait sans doute se placer comme une actrice de comédie ce qui n’est point réussi.

Certes la comédie est un genre difficile, mais il convient d’avouer que le film est peu drôle voguant entre le simplet et le parfois grossier (superbe épisode de Boon avec le visage déformé). Le scénario est monté dans la pure tradition du genre ne laissant place à aucune surprise.

 

S’il nous emmène en voyage en Afrique et en Russie, le film ne parvient jamais à nous faire passer un bon moment. Tout juste ne nous met-il pas en colère par le temps perdu devant cette bleuette.

 

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *