Étiquette : David Cronenberg

17 août 2020 / / On dépoussière

Gagnant du prix spécial du jury à Cannes en 1996 pour son originalité, son côté provocateur ainsi que son audace, le film Crash de David Cronenberg a été restauré dans une version 4K, distribuée par MK2 Mile End pour projections en salle. La nouvelle version est impeccable, ce qui rend le film d’autant plus troublant.

L’originalité du cinéaste et scénariste réside dans ce que nos héros, ses protagonistes humains, incarnent : le passé. Ils ne sont pas des personnes du présent, mais représentent plutôt des valeurs et/ou des habitudes, que nous pourrions catégoriser de datées, surtout en rapport à la société d’aujourd’hui (du moins pré-COVID-19). Les quelques détails qui peuvent agacer font sens lorsqu’ils sont abordés par le prisme du passé.

12 août 2016 / / Archives
Ces films reviennent deux, trois, voire quatre fois dans le classement des rédacteurs de cinémaniak. Nos films, pour sûr, mais sûrement ceux de toute une génération de cinéphiles. Au sommet trône, de très loin le chef d’oeuvre d’ambiance, de séduction et de frayeur de David Lynch, Mulholland drive.
Un petit consensus autour de quelques grands films et voici notre TOP 20 des meilleurs films de 2000 à 2009. L’émotion prime sur le succès en salle, pas forcément au rendez-vous pour ces longs métrages ambitieux.
1 février 2016 / / A La Une

Lorsque le plus récent film de Jean-Marc Vallée, Demolition, a ouvert le dernier Festival international du film de Toronto (TIFF), l’occasion a marqué un important changement dans l’industrie cinématographique au cours des dernières années. Nous avions atteint un tournant où les ambassadeurs cinématographiques canadiens les plus reconnus n’étaient plus des anglophones, mais bien des Québécois.

13 janvier 2015 / / A La Une
5 décembre 2014 / / Festival du Nouveau Cinéma

Nouvel opus pour le réalisateur canadien David Cronenberg : Hormis l’interprétation de Julianne Moore, le film déçoit ! ♥♥

1 octobre 2014 / / A La Une

Comme tous les ans, l’équipe Cinemaniak revient en détail sur la programmation du FNC2014.

Une capsule vidéo indispensable

Pour plus de détail: Extrait du communiqué de presse:

Le Festival s’ouvrira cette année avec le film The Good Lie de Philippe Falardeau (États-Unis). Le mercredi 8 octobre, les festivaliers auront donc la chance de retrouver Philippe Falardeau en ouverture de l’événement, lui qui avait présenté Congorama en ouverture du FNC en 2006 et Monsieur Lazhar  en clôture au FNC 2011. Le premier film américain du réalisateur suit le parcours de réfugiés soudanais, connus à travers le monde comme « The Lost Boys »,  alors qu’ils s’efforcent à se bâtir une nouvelle vie en Amérique. The Good Lie met en vedette Reese Witherspoon, Corey Stoll et les acteurs soudanais Arnold Oceng, Ger Duany, Emmanuel Jal et Kuoth Wiel, dans un récit traitant de survie et de triomphe.