Étiquette : Céline Bonnier

28 novembre 2018 / / On défriche
6 septembre 2016 / / Archives

Il y a un an exactement, nous étions conviés à visiter le plateau de tournage du dernier film de André Forcier, Embrasse-moi comme tu m’aimes, dont le décor intérieur était reconstitué magistralement dans des  studios du sud-ouest de Montréal. Pendant cette journée de mai, nous avions pu échanger avec le célèbre réalisateur ainsi que plusieurs des comédiens de la distribution. Le 16 septembre prochain sortira donc son long métrage. Cinémaniak s’est de nouveau entretenu avec l’équipe et une distribution de prestige qui va de Roy Dupuis à Céline Bonnier en passant par la jeune génération : 

29 février 2016 / / FILMS

The Forbidden Room est ce genre de cinéma qui se permet une énorme liberté. ♥♥♥♥

Que se soit par sa narrativité déconstruite et extravagante qui mélange les images d’archives et des séquences originales, ou par l’ajout d’une quantité surprenante d’écritaux et d’intertitres, ce tout nouvel opus de Guy Maddin est assurément un bijou d’originalité, même s’il pourrait être mal reçu par certains.

8 décembre 2015 / / 2015

Cette année, Cinémaniak a, plus que jamais, parcouru et anticipé l’actualité pour faire vivre le plus d’exclusivités possibles liées au cinéma ou aux séries.

Au total, ce ne sont pas moins de 48 entrevues, rencontres et autres reportages que nous avons effectués (avec la complicité de l’équipe vidéo).

Voici dans un petit article regroupé une rétrospective des entrevues de 2015 !

2 octobre 2015 / / 2016

Si vous êtes tannés des 30 vies, Unité 9, Mémoire vive voir même de la dernière saison de Nouvelle Adresse, alors vous devriez être servis puisque la saison 2015-2016 aura de quoi vous proposer un beau nombre de nouvelles séries dont certaines créent déjà le buzz !

12 mai 2015 / / 2015

Embrasse-moi comme tu m’aimes, le nouveau long métrage d’André Forcier (Les États-Unis d’Albert, Coteaux Rouges), est entré  en tournage à Montréal dimanche 10 mai dans un studio du quartier de Griffintown.

L’action se déroule en 1940. Pierre Sauvageau (Emile Schneider) voudrait s’enrôler dans l’armée mais il doit s’occuper de sa sœur jumelle, Berthe (Juliette Gosselin)

Une distribution impressionnante vient prêter main forte à ces deux jeunes comédiens de Céline Bonnier, Mylène Mackay, Réal Bossé, Patrick Drolet, Antoine Bertrand à Roy Dupuis.

Le projet initialement intitulé Bébés fourneau voit son titre changer: « les gens pensaient qu’on allait jeter des enfants aux fours » dit le réalisateur de 67 ans. Céline Bonnier, Emile Schneider et Juliette Gosselin viennent compléter son témoignage sur le reportage plateau.

14 avril 2015 / / A La Une

Filmoption International annonce le début du tournage du prochain film d’André Forcier sur un scénario écrit par André Forcier et Linda Pinet: Embrasse-moi comme tu m’aimes

1940. Pierre Sauvageau, 22 ans, voudrait s’enrôler, mais il doit s’occuper de sa sœur jumelle Berthe, infirme de naissance. Cette proximité éveille la sensualité de Berthe qui tente de séduire son frère. Pierre rejette ses avances, mais lorsqu’il tombe en amour, il est hanté par le fantasme de sa sœur. Il voudrait bien s’en débarrasser, mais le fantasme de Berthe a la couenne dure.

20 mars 2015 / / FILMS

Celine Bonnier au couvent en passionnée de musique. Déjà un classique ! ♥♥♥

Simone Beaulieu, devenue Mère Augustine, dirige avec succès un petit couvent sur le bord du Richelieu.