Supercondriaque

La nouvelle comédie de Dany Boon, écrite par Dany Boon, avec Dany Boon ♥♥½

Romain Faubert est hypocondriaque…Chaque jour, il se trouve une nouvelle maladie qui l’amène chez Dimitri, son médecin, qui lui, n’a qu’une envie, le caser, afin d’avoir enfin la paix et ne plus être dérangé…

Le pitch de départ, et les vingt premières minutes, sont plutôt intéressants ! A vrai dire, la grande réussite de Supercondriaque tient en deux mots : Alice Pol !

Il semblerait que le dernier long métrage de Dany Boon, ait été écrit pour la jeune actrice de 32 ans. Depuis près de dix ans maintenant, la nunuche de Vilaine réussit à démontrer un potentiel comique hors du commun et grâce à Dany Boon, elle le prouve complètement. C’est bien simple, chaque scène dans laquelle elle apparait est un régal pour les yeux et les oreilles.

Le problème c’est que Boon se croit Woody Allen et pense qu’il est utile à la fois devant et derrière la caméra. Si son écriture comédie est sympathique et bien pensée, il en fait toujours des tonnes en personnage principal finissant par agacer et cassant même la bonne énergie de certains passages (même De Funes en faisait moins à côté).

Certes, cela n’a pas la prétention d’aller bien plus loin que le comique mais la fin…plutôt niaise dans un final « à l’Américaine » ainsi qu’un montage plutôt maladroit finit par avoir le spectateur à l’usure.

C’est dommage car en prouvant une réelle capacité d’écriture, Boon ne signe qu’une semi-réussite quelques 4 ans après le raté Rien à déclarer

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *