Aller à la barre d’outils

The Witch: Envoutement rural au 17ème siècle

Premier film de Robert Eggers, The Witch est un long-métrage effrayant et envoutant qui s’annonce d’ores et déjà comme l’un des événements horrifiques de l’année 2016. ♥♥♥♥

 

Exclue de sa communauté, une famille américaine puritaine du 17ème siècle se retrouve à vivre seule aux abords d’une forêt mystérieuse. Commence alors une descente aux enfers avec la disparition successive de plusieurs enfants de la famille. Les parents soupçonnent une sorcière habitant dans l’étrange forêt.

 

Une menace maléfique pesant sur une structure familiale est un schéma classique du cinéma d’horreur. The Witch a la particularité de se dérouler au 17ème siècle et de s’intéresser à une famille puritaine qui n’a de cesse de voir ces disparitions comme un signe du diable les punissant pour leurs péchés. Tout le film repose l’opposition entre un certain fanatisme religieux et cette représentation du mal absolu. Mais certaines ambiguïtés subsistent au sein même de la famille avec des personnages qui ne seraient peut-être pas ce qu’ils prétendent être.

 

Le parti-pris naturaliste de The Witch participe beaucoup à la réussite du long-métrage. Le film est marqué par son réalisme cru qui rend chaque apparition de l’ordre du fantastique encore plus terrifiante. En outre, de la photographie à la mise en scène, The Witch se caractérise par sa sobriété voire même par une certaine forme d’austérité. Le film est à l’image de cette famille, sinistre et fataliste.

The Witch

 

Le film d’horreur à connotation religieuse n’est pas une nouveauté. Le genre a été porté à son paroxysme avec des films comme L’Exorciste de William Friedkin et La Malédiction de Richard Donner. C’est un genre qui peut facilement tomber dans la caricature grossière comme on a pu le voir avec certains films récents qui traitent de l’exorcisme religieux. Ce n’est pas le cas de The Witch qui est une œuvre à la fois subtile et ambiguë. Le film ne manquera pas de faire beaucoup parler de lui et s’annonce déjà comme l’un des longs-métrages les plus terrifiants sortant en salles cette année.

 

Retrouver toutes nos chroniques sur des films d’épouvantes ICI

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *