Une œuvre réaliste sur les banlieues et leur propre cloisonnement sur le monde !  ♥♥♥½

Alors qu’il vient d’énumérer le nom de ses trente-huit frères cadets, Slimane apprend qu’une rumeur circule prétendant que sa sœur a décidé de se marier avec un type d’origine africaine. En bon gardien des traditions, il veut s’opposer à tout prix à cette union et part avertir chacun de ses frères de la situation….  

Il y a dans « Rengaine » une profonde recherche d’humanité ! Tout d’abord dans le souhait de montrer une réalité bien présente en France (le non-mélange des cultures) et ensuite en cherchant à témoigner d’une évolution des mentalités même s’il est toujours délicat de casser les règles.

Après La tête la première, voici un second film, en sélection internationale au Festival du Nouveau Cinéma financé de manière totalement indépendante.

Le résultat est une œuvre plutôt originale, qui se situe loin des sentiers battus (et qui a donc un intérêt réel) mais qui dispose aussi de tous les défauts que la technique lui apporte peu ou pas du tout.

Ancien régisseur sur « La Haine » de Kassovitz, Rachid Djaïdani aura mis neuf ans à réaliser son film…

Neuf ans pour rassembler la matière et le financement d’une oeuvre sociale ! Ouf !

Chez les diverses ethnies vivant en France, il y a, depuis longtemps beaucoup de rapports fraternels, comme une confrérie des laissés-pour-compte… Le nombre faisant la force !

Se mélangent donc arabes, blacks, blancs, beurs et de diverses religions.

Toutefois ! Si l’une ou l’autre des ethnies souhaite se lier maritalement à une autre…là, il y a problème !

Le film de Djaïdani dénonce une hypocrisie évidente entre les communautés.

La première partie est drôle (bien que trop longue) et la seconde plus attendrissante.

Le film, malgré une caméra épaule et un scénario mince comme une feuille de papier, se regarde tel un documentaire qui termine finalement bien trop tôt !

L’intégration et la mixité culturelle, une utopie ?

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *