Les yeux de sa mère

Il y a, chez Thierry Klifa, un amour des comédiens qui a pu, parfois, rendre ses films légèrement pathétique lorsqu’ils étaient dépourvus de scénarii ou de dialogues (cf « Une Vie à t’attendre » avec Bruel et Baye). Aujourd’hui réalisateur apprécié, ce même amour l’amène à convoquer Catherine Deneuve, Géraldine Pailhas, Nicolas Duvauchelle, Marisa Paredes et Marina Foïs dans un film intense sur l’intimité des familles.♥♥♥½

 

Depuis le très réussi « Héro de la famille », Thierry Klifa s’est adjoint les services de Christopher Thompson et Dieu merci, la plume du scénariste est bien visible à l’écran. D’autre part, on y retrouve le même tandem du film Deneuve/Pailhas …encore une fois, belle réussite…

 

Géraldine Pailhas n’est jamais aussi bonne que dans les films de Thierry Klifa…Marina Foïs, elle, fait le grand saut vers le personnage de la mère de famille blessée….Maîtrise totale encore une foïs !

 

Cette fois-ci Thierry Klifa revient au drame puisque l’histoire montre un écrivain (Nicolas Duvauchelle)  en panne d’idée, infiltrer l’intimité d’une grande vedette de la télévision (Catherine Deneuve) tout en s’attachant de manière calculée avec sa fille (Géraldine Pailhas)…Au programme, recherches, enquête et voyeurisme d’une famille dont les liens se réduisent comme neige au soleil.

 

Le modeste Mathieu va tellement se lier avec cette famille que ses repères vont se troubler jusqu’au vertige.  La première heure du film avec la présentation des personnages est une très belle réussite et il faut dire que la qualité des acteurs et la musique de Gustavo Santaolalla enveloppe ce drame dans un voile d’émotion recoupant les failles révélées par la caméra de Klifa.

 

Mais n’est pas Techiné qui veut ! Et le film bascule dans une « solution toute faite » bien maladroite lors des vingt dernières minutes. En outre, une fois la barque bien chargée…inutile de la faire couler un petit peu plus… Dommage, Thierry Klifa aurait peu fleurter avec le chef-d’œuvre !

Du très bon mélo néanmoins !

 

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.