Les invisibles

Mémoire collective : Un documentaire à ne pas oublier  ♥♥♥♥½
Des hommes et des femmes, nés dans l’entre-deux-guerres. Ils n’ont aucun point commun sinon d’être homosexuels et d’avoir choisi de le vivre au grand jour, à une époque où la société les rejetait. Ils ont aimé, lutté, désiré, fait l’amour. Aujourd’hui, ils racontent ce que fut cette vie insoumise, partagée entre la volonté de rester des gens comme les autres et l’obligation de s’inventer une liberté pour s’épanouir. Ils n’ont eu peur de rien…
Quelle brillante idée que de réaliser un documentaire sur ce fragment de la population !  Bien souvent oubliés, ils ont pourtant de nombreux témoignages à proposer.
C’est en tombant sur un livre de photographie amateur acheté à deux vieilles dames que Sébastien Lifshitz décida de s’intéresser    à cette tranche de la population qu’on imagine souvent comme désexualisée. Pensant que ces deux femmes étaient en couple, il commença alors à rechercher d’autres exemples photographiques de couples homosexuels de toutes époques confondues. Il lui fallut prêt de deux ans pour trouver ses « acteurs », prêts à raconter leurs vies face à une caméra.
Et au final, le résultat est excellent : C’est une galerie de portraits à la fois touchants, drôles et souvent très    humains.
On y parle de sexualité bien sûr…mais surtout de désir, de comportements, de mœurs et enfin de combat. La liberté de ton est de mise; Ces anonymes invisibles réussissent finalement à faire connaître leur voix !
A mettre dans les mains de tous les jeunes en quête d’identité
Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *