Les films de Jacques Demy

En 2011 il parait complètement illusoire pour des jeunes adultes d’être touché par des « comédies musicales » à l’ancienne comme dirait l’autre.

En effet, point d’effets spéciaux, points d’effets visuels ni même de décors sur travaillés à la Moulin Rouge et autre Chicago…

Pas vraiment de « stars » non plus (à l’époque Deneuve n’avait que 19 ans dans les parapluies) et bel et bien des dialogues qui relatent le quotidien et les sentiments.

On peut trouver ça quelque peu désuet et surtout déroutant.

Mais une fois entamés les films de notre cher Jacques Demy, une tendresse particulière se dégage irrémédiablement. Tout d’abord la thématique amoureuse, bien que souvent niaise, est pourtant si simple qu’elle aide facilement à l’attachement aux personnages. Ensuite le côté chantant donne une certaine joie de vivre aux aventures des héros.

Enfin, et ce n’est pas le moindre, la musique de Michel Legrand est ce qui fait LA grande réussite des « Parapluies de Cherbourg » et autre « Demoiselles de Rochefort ».

Le premier est un drame des plus bouleversants récompensé par la Palme d’Or à Cannes en 1964. Le second est une comédie musicale beaucoup plus joyeuse bien qu’avec son lot d’amertume.

 

Tout, du charme des chansons, aux décors en passant par les acteurs mal doublés est profondément enchanteur est tendre dans l’univers de Jacques Demy qui fait aujourd’hui parti du patrimoine cinématographique français c’est certain !

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *