Le skylab

Ayant une tendresse toute particulière pour July Delpy, il est difficile de juger correctement son troisième film tant il est à la fois touchant et drôle mais également lent et dépourvu d’intérêt réel. ♥♥

Juillet 1979, pendant les vacances d’été dans une maison en Bretagne. A l’occasion de l’anniversaire de la grand-mère,    oncles, tantes, cousins et cousines sont réunis le temps d’un week-end animé. Chronique familiale pittoresque racontée par Albertine, dix ans, Le Skylab est aussi celle d’une époque    particulière.    

Il est vrai qu’elle avait placé la barre très haute avec « 2 days in Paris », véritable chef d’œuvre de drôlerie et que de nombreuses    personnes découvrent seulement à l’heure actuelle.

En 2011 elle nous revenait avec une comédie familiale, centrée autour d’un weekend en Bretagne (sans doute autobiographique) avec une tripotée d’acteurs français connus et sympathiques…Bref

Un must en prévision

Mais voilà….avec un scénario plutôt mince, July Delpy livre au final un travail plutôt loin de l’excellent « La Baule les Pins » ou    d’« Un petit jeu sans conséquence »

Au final, engueulades il y aura pour cet anniversaire de la grand-mère…amusements et tours de chants….en quelques mots, pas de quoi fouetter un    chat.

L’ensemble de la réalisation laisse la part belle au texte et aux acteurs et à certain moments de dialogues bien savoureux.

Les instants mélancoliques trainent malheureusement en longueur, tout comme les tours de chants ou les instants dansé…jusqu’à une partie     « extérieure » jouée par Karin Viard sans aucun intérêt !

Au final c’est une comédie très mignonette et fraîche mais qu’on ne retiendra pas dans la filmographie de Delpy

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.