Aller à la barre d’outils

Les petits mouchoirs

 A la suite d’un événement bouleversant, une bande de copains décide, malgré tout, de partir en vacances au bord de la mer comme chaque année.
Sur air de « Camping », on retrouve toute (ou presque) la crème du cinéma français emmenés par une Marion Cotillard garçon manqué et un Gilles Lellouche impulsif…♥♥

Dans la première moitié du film, le spectateur prend plaisir à voir ses acteurs traditionnellement impeccables et pour une fois dans un rôle très proche d’eux…
Mais le scénario et les dialogues sont parfois très maladroits pour croire vraiment en cette histoire. Très vite la lenteur du film et sa platitude nous font croire à une mauvaise série type « Plus belle la vie »…En outre, si Guillaume Canet avoue avoir mis beaucoup de lui dans ses personnages, nous ne pouvons que nous dire que… « Et oui, nous n’aimerions pas être meilleur pote avec Mr Canet »…Humour parfois gras, couples complètement déséquilibrés, réactions naïves et superficielles…Ces « petits mouchoirs » échouent là où, au contraire, Cedric Klapish réussissais à analyser les jeunes adultes dans ses « poupées russes ».

Bâti autour d’un drame dont on voit venir le dénouement de loin, Les Petits Mouchoirs s’acharne trop à nous les faire sortir, en inondant l’écran de larmes et de musique inadaptée… au cas où on n’aurait pas compris quand il faut s’émouvoir [ ]?

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *