Josephine

Sorte de Bridget Jones version française, Josephine est un divertissement mignon qui conviendra parfaitement aux téléspectateurs du dimanche soir. ♥♥½

Joséphine, 29 ans trois-quart, obnubilée par la taille de ses fesses, source de tous ses problèmes, n’a toujours pas trouvé l’homme de ses rêves non-fumeur-bon-cuisinier-qui-aime-les-chats-et-qui-veut-plein-d’enfants. Sa seule consolation, c’est qu’elle vit avec Brad Pitt… consolation de courte durée puisque c’est son chat. Quand sa soeur lui annonce son mariage, c’est la goutte d’eau qui fait déborder la tasse à café. Elle s’invente alors une histoire d’amour avec un riche chirurgien brésilien qui lui a demandé sa main et l’emmène vivre au bout du monde. Facile à dire… Ce (petit) mensonge va l’entraîner dans un tourbillon d’aventures.

Ça faisait longtemps que l’on avait pas vu Marilou Berry ! Ayant pris la succession de sa mère dans le rôle de la drolette ronde, celle-ci alterne depuis dix ans maintenant les comédies plus ou moins drôles…(avec dans les « plus » le Vilaine de Jean-Pierre Bennes et nos jours heureux du duo Nakash/Toledano). Cette année, elle revient dans un genre très proche, adaptation de la bd de Penelope Bagieu par la réalisatrice du fort sympathique Romaine par moins trente : Agnes Obadia

La comédienne réussit donc  à porter à bout de bras cette gentillette comédie extrêmement prévisible mais qui ne fera de mal à personne. Certes un peu plus de perversité et des seconds rôles mieux écrits auraient mieux supporté l’histoire initiale…

Mais en l’état, on sourit et on finit par passer un bon moment…

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *