La chispa de la vida (un jour de chance)

Le virtuose De La Iglesia est de retour avec une comédie légèrement grinçante. ♥♥

Roberto, chômeur de longue durée, décide un jour, après un nouvel entretien d’embauche raté, d’aller faire une surprise à sa femme en réservant une chambre d’hôtel où le couple a passé sa nuit de noces. Par un concours de circonstance, Roberto va alors être victime d’un grave accident…

Cela ressemble fortement à un fait divers mis en scène de manière brillante (Alex de la Iglesia n’est pas non plus le premier venu !) et théâtrale.

Fort de son expérience américaine, le réalisateur espagnol, montre qu’il maîtrise désormais les techniques du septième art divinement bien :

La première partie fonctionne avec une intrigue rondement menée et un bon dosage de l’humour.

Puis forcement le sujet s’empâte, la faute à un scénario qui manque d’un poil de subversivité ou de folie… La surprise que constituait il y a dix ans les films de De la Iglesia semble aujourd’hui bien lointaine !

 

Comment monter un huit-clos dynamique alors même qu’il ne passe finalement…pas grand-chose ?

 

Les acteurs font leur maximum : on appréciera d’ailleurs le retour à l’écran de Salma Hayek seul personnage sobre du film tant les autres acteurs surjouent (selon un souhait évident de De La Iglesia)

 

Il y a un peu de « La Communidad » dans cette « Chispa de la Vida »; un petit grain de folie et de noirceur qu’on avait tant aimé au début des années 2000.

Malheureusement il en manque au final un bon concentré pour arriver à en tirer une œuvre majeure; De la Iglesia semble se chercher entre le cinéma espagnol (qui l’a rendu celebre) et le cinéma américain (qu’il a testé)…  Encore un effort maestro !

 

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *