Du vent dans mes mollets

Une très belle comédie teintée de bons mots ♥♥♥♥

Prise en sandwich entre des parents qui la gavent d’amour et de boulettes, Rachel, 9 ans, compte les minutes qui la séparent de la liberté. Jusqu’au jour où son chemin croise celui de l’intrépide Valérie.

« Du vent dans mes mollets » se trouve au croisement de deux grands succès français des dernières années :Camille redouble pour la reconstitution 80’s audacieuse et anachronique et Le nom des gens pour sa qualité d’écriture évidente.

 

S’il ne dispose pas du rythme soutenu et joyeux de ses deux homologues, « Du vent dans mes mollets » dispose toutefois d’une qualité certaine prouvant une volonté de bien faire de sa réalisatrice Karine Tardieu. C’est subtil, c’est recherché jusque trop parfois.

 

Pour être excellent, le film aurait gagné en rythme et en espièglerie justement. Parfois scolaire, il semble confiné dans un cahier de charges de producteurs.

du-vent-dans-mes-mollets-photo-4fda051a063d9.jpg

 

Toutefois, il ne faut pas oublier combien ce film est un délice pour les oreilles (certaines répliques pourraient devenir culte à la seconde vision).

Du très bon film français

 

Ouvoir.ca

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *