Diplomatie

Duel d’acteur et dessous d’Histoire – ♥♥♥

Dans la débâcle allemande, le Général Von Choltitz, Gouverneur du Grand Paris, prépare sur ordre d’Hitler, à faire sauter la capitale dans la nuit du 24 au 25 août 1944. Le consul suédois Nordling se faufile dans la suite du Général à l’hôtel Meurice. Utilisant toutes les armes de la diplomatie, il va essayer de convaincre le général de ne pas exécuter l’ordre de destruction.

Diplomatie_afficheAprès la pièce du même nom, de Cyril Gély, André Dussolier et Niels Arestrup réendossent les costumes du consul suédois et du général allemand pour un face-à-face historique majeure et surtout pour un duel de comédiens savoureux. Le thème est en lui-même passionnant, à savoir la destruction de Paris, ordonnée, programmée, et sur le point d’être mise en oeuvre. Les faits sont réels mais rien ne permet de savoir ce que les hommes se sont réellement dits, dans leur face à face en huis clos. Et c’est malheureusement ce qui pêche. Le réalisateur allemand Volker Schlöndorff, oscarisé pour Le tambour en 1979 se concentre sur ses deux protagonistes. Il offre un écrin à cet échange, montre par petites touches la fuite allemande, désorganisée, la résistance parisienne, un peu tardive et la collaboration, très présente. On y suit des idées intéressantes, comme l’opposition de deux visions du monde et du devoir. Mais même si les deux acteurs sont à la hauteur de leur réputation de monstres sacrés de la scène et de la toile, les yeux dans les yeux, les échanges en restent à un niveau bien basiques, sans réel suspense. La diplomatie n’est ici réduite qu’à un échange de mondanités, superficialités, critiques et stéréotypes. Elle n’en ressort pas grandit et le retournement par lequel Paris est sauvée est bien peu crédible. Plus qu’un film de guerre, on voit ici du théâtre filmé, mettant en lumière un moment historique capital, qui aurait mérité des dialogues plus étoffés.

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *