Aurélie Laflamme – Les pieds sur terre

Fiction et fantaisie adolescente: Aurélie Laflamme est de retour ! ♥♥♥½

Il y a cinq ans, le premier volet des aventures d’Aurélie Laflamme était adapté pour le grand écran et force est d’avouer qu’un joyeux élan de sympathie nous avait fait apprécier le film. Les spectateurs également puisque l’adaptation du roman d’India Desjardins avait connu un franc succès au Box-office.

Cinq ans plus tard (mais seulement deux dans l’espace temporel scénaristique), il était temps de retrouver la même héroïne cette fois-ci aux prises avec les doutes relatifs au passage adulte. Aujourd’hui, Aurélie Laflamme aurait bien « les pieds sur terre » mais devra dire adieu à son enfance.  L’occasion de retrouver un casting déjà partiellement vu (Marianne Verville, Geneviève Chartrand, Aliocha Schneider, Edith Cochrane en maman aux bouffées de chaleur) ou non avec quelques nouveaux amis : Hubert Lavallée Bellefleur, Pier-Luc Funk et surtout Lou-Pascal Tremblay. C’est d’ailleurs ce dernier qui véritablement permet de créer les premiers émois de l’héroïne : Son flegme et sa présence en font le personnage indispensable à créer le romantisme du film.

Le casting intègre également Bianca Gervais en éditrice et David LaHaye en professeur de français (rappelant Mathieu Amalric dans Camille Redouble)

Aurélie Laflamme2

Sur une musique pop idéalement sentie (Dumas, Monogrenade, Milk & Bones), le film trouve son rythme malgré quelques incohérences et erreurs de script. Heureusement la fantaisie dégagée par Marianne Verville et une écriture tantôt ado tantôt adulte en font une petite réussite.

Finalement on passe (encore une fois) un très bon moment avec Aurélie Laflamme.

Écrit par :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *