Aller à la barre d’outils

Remake honnête de la comédie musicale de 1981, Annie est un divertissement de qualité assez convenu ♥♥♥

Annie est une orpheline pauvre qui habite New York. Placée dans une famille d’accueil dirigée par une femme amère qui ne pense qu’à l’argent, elle rêve de retrouver ses parents. Sa route croise celle de Will Stacks, un riche homme d’affaires qui tente de se faire élire à la mairie. En retard dans les sondages, il décide de prendre soin d’Annie afin d’améliorer son image auprès des médias. Cette décision opportuniste se mute peu à peu en véritable amitié. Mais quand la possibilité d’être maire devient une réalité et que les parents d’Annie donnent enfin signe de vie, des choix déchirants se tiennent.

Dans l’univers des comédies musicales, Annie est sans doute l’une des plus célèbres. Remettre au goût du jour cette histoire en la dépoussiérant ne devait donc pas être une difficulté. Pourtant, lorsqu’on voit les dernières réalisations récentes de Rob Marshall, on ne se sentait pas toujours à l’abri d’un fiasco (c’est sans parler de la récente adaptation des Misérables sirupeuse à souhait). Aussi, lorsque se présente cette Annie, film qui jamais n’a d’autre but que de divertir son public, on devient méfiant. Il faut savoir qu’à l’origine c’était Will Smith et sa fille Willow qui devaient interpréter les personnages principaux…Aux vues du récent échec de Will Smith et de son fils (piètre acteur) dans After Earth, les producteurs contactèrent deux récents nommés aux Oscars et choisirent de bien moderniser la première version de 1981. A notre grande surprise, le film fonctionne et se regarde avec une certaine candeur.

Bien entendu, certain éléments pêchent comme ce scénario encore très convenu ou Cameron Diaz difficilement crédible dans son rôle caricatural (bien que très drôle). Mais le film de Will Gluck a suffisamment de rythme et de bonne humeur pour rester un divertissement familial de bonne qualité.

Même si Annie n’atteint jamais le niveau d’un Hairspray, il y a toutefois bien pire dans les films familiaux de fin d’année. Les compositions de Sia et la performance de la jeune Quvenzhané Wallis  (nominé aux Oscars pour sa performance dans le film Beast of the Southern wild) ajoutent à la réussite de cette honnête comédie musicale.

Articles recommandés

4 commentaire

  1. Je pense que le film sera mieux reçu chez nous, qu’aux USA.

    1. « Chez nous » ? c’est à dire où Lewis ?

      1. Aux Etats-Unis, il a été vraiment taillé. Et je pense, que cela est dû au fait que Annie, l’original, est bien plus encré dans la culture américaine, qu’en France.

        Chez nous, je pense que les spectateurs seront plus cléments, déjà, j’ai l’impression que le film est mieux reçu au Québec. Certains américains avaient condamnés le film de W.Gluck d’avance, parce que qui dit «remake», dit «pas touche aux classiques», pour certains puristes, et c’est dommage…

        Personnellement, j’ai vu le film plusieurs fois, et je l’apprécie bien, il n’est pas excellent, mais il a le côté naïf d’un Disney, l’aspect innocent, enfantin. Et puis, j’ai trouvé Cameron Diaz, hilarante, dans son rôle. Elle m’a tué ! ^^

        1. C’est vrai qu’elle n’y va pas par 4 chemins…C’est sur que c’est l’attrait principal niveau humour mais les chansons et l’ensemble a un côté pop vraiment bienvenue….En outre ça ne devient jamais vraiment mièvre et le petite est vraiment formidable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *