Étiquette : le coeur de Madame Sabali

Le cinéaste canadien Ryan McKenna (Le cœur de Madame Sabali, 2015) a donné naissance à ce petit bijou intitulé Cranks, long-métrage présenté lors du FNC 2019 ainsi qu’aux RVQC 2020. Le cinéaste signe une œuvre impeccable sur le plan formel, alors que son superbe noir et blanc épouse la formule des correspondances disparates.

9 octobre 2019 / / On compile

Si l’idée de départ était séduisante, on aurait aimé que la construction narrative fût plus étoffée et dotée d’une vraie finalité. Toujours est-il qu’en nageant à contre courant, Le coeur de Madame Sabali est bien une comédie de l’absurde, légèrement poussive, entre quiproquos et gags à répétition, dont le charme se manifeste grâce à une facture visuelle riche en couleurs et à l’interprétation enjouée et captivante de Marie Brassard.